3e victoire d'Europa League pour le FC Séville

3-1. Avec ce score, le FC Séville s'est adjugé mercredi soir pour la 3e année consécutive l'Europa League. L'ultime match de la saison contre Liverpool a emballé Bâle, la ville hôte de la finale.
19 mai 2016, 06:45
/ Màj. le 19 mai 2016 à 07:02
La joie après la victoire pour le FC Séville.

Chasse gardée! Personne n'est en mesure de vaincre le FC Séville dans une Europa League que les Andalous ont remportée pour la troisième année consécutive grâce à un succès 3-1 contre Liverpool à Bâle, dans un Parc Saint-Jacques survolté. Tel triplé européen n'était plus arrivé depuis la moisson de Bayern Munich en Coupe des champions entre 1974 et 1976.

Mené au score après une première mi-temps indigente, Séville a enflammé les tribunes tandis que Kevin Gameiro fendait l'air de ses courses supersoniques. C'est du reste l'attaquant français (réserviste pour l'Euro 2016) qui, à peine de retour des vestiaires, a permis aux Sévillans d'égaliser. Le public bâlois a donc dû attendre 135 minutes pour voir, enfin, de quoi était capable le recordman de victoires dans la compétition (le club avait également gagné en 2006 et 2007). Cela n'avait pas du tout été le cas en 8e de finale aller face au FCB (0-0).

Puis les enfers ont englouti Liverpool. Coke a inscrit le 2-1 à la 64e en concluant une action qui a mis en lumière, sans fard, tous les manquements reds. Le capitaine, dont le compteur buts était vierge avant cette finale, a doublé la mise à la 70e alors que les Anglais avaient cru à un hors-jeu (inexistant), aidés en cela par le drapeau subrepticement levé de l'arbitre-assistant. Mais seul le coup de sifflet fait foi...