Le Stade Nyonnais prévoit plusieurs changements pour son déplacement à Fribourg

Les «jaune et noir» se déplacent à Saint-Léonard, vendredi soir (20h30).
06 août 2015, 14:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Rémy Boule et le Stade Nyonnais

Si le Stade Nyonnais – avant la réception de Kriens samedi dernier – campait sur une série de trois rencontres sans la moindre défaite (un succès, deux nuls), la donne a désormais changé, pour un simple match. Vaincus par les Lucernois (1-3), les «jaune et noir» ont ainsi enregistré une troisième partie sans la moindre... victoire (deux nuls, un revers). De quoi mettre un sacré au coup au moral des joueurs. Mais pour l’entraîneur Bernardo Hernandez, le problème se situe ailleurs: «Je sens que le groupe est moins bien en ce moment, confie-t-il. Les gars sont trop individualistes, ils veulent faire la différence tous seuls. Notre collectif a perdu en qualité. C’est peut-être dû aux multiples indisponibilités; leurs remplaçants veulent trop se montrer.»

Individualisme, mais également suffisance semblent jouer leur rôle dans l’enchaînement de prestations en demi-teinte. «J’ai l’impression qu’une certaine routine s’est installée; les joueurs tombent dans la facilité. Je pense que le retour de nos blessés aura un impact positif; il réinstallera une réelle concurrence à certains postes», prévoit le technicien nyonnais.

Pour le déplacement de Fribourg, Bernardo Hernandez prévoit plusieurs modifications. Des changements à retrouver dans notre édition de vendredi, dans un article plus développé.