Réservé aux abonnés

Le Stade rame pour un bien maigre salaire

Face à la modeste formation de Cham, les Nyonnais ont dû se contenter du partage des points.
23 oct. 2016, 23:10
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 00:01
Nyon, samedi 15 octobre 2016, Collovray, football, 1ère ligue, Stade nyonnais vs Krienz, Emiliano Etchegoyen, photos Cédric Sandoz

A Cham, face à un adversaire à la peine, quatre points, seulement, récoltés lors des cinq dernières journées, les Nyonnais ne sont pas parvenus à passer l’épaule. A l’issue d’un match sans grand relief, samedi, ils ont dû se satisfaire d’un partage des points qui ne fait pas leur affaire (0-0). «Il y avait pourtant tout pour bien faire», confait Vittorio Bevilacqua, l’entraîneur du Stade, à l’issue de la rencontre.

Dans ce match fermé, les occasions ne furent pas légion. Nimi se créait la première opportunité (10e) puis Camara, auteur d’une bonne rentrée, répliquait immédiatement mais sa frappe...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an