Les filles du Stade Nyonnais s'imposent après six revers

Les Nyonnaises se sont défaites d'Ostermundigen, samedi (2-1).
06 août 2015, 14:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Emily Shaw et les Nyonnaises ont gagné contre Steffisburg.

Le score est serré, mais l’essentiel est atteint. Samedi après-midi, les Nyonnaises ont enfin brisé leur série négative. Comme elles restaient sur six défaites consécutives, l’accueil d’Ostermundigen, lanterne rouge, nécessitait une réaction.

D’ailleurs, Anthony Marcuard, l’entraîneur nyonnais, admettait: «Mercredi, j’ai mis les joueuses au pied du mur: si nous souhaitons poursuivre notre aventure dans cette ligue et obtenir de nouveaux défis, il nous faut beaucoup plus de discipline! Je pense qu’elles ne s’attendaient pas à cela et qu’elles ont pris un gros coup sur la tête… Je ne peux que les féliciter pour leur match complet. Du début à la fin, elles ont été formidables!»

Manque de réalisme

Les Nyonnaises ouvraient le score après le premier quart d’heure de jeu grâce à Shaw. «Cela faisait longtemps, souriait Anthony Marcuard. Mais ce but nous a permis de construire notre jeu et de gérer le rythme de la partie.» Physiquement supérieures au milieu du terrain, les filles du Stade récupéraient la plupart des ballons, mais péchaient à la conclusion. Leurs adversaires, elles, ne s’octroyaient qu’une occasion dangereuse en fin de mi-temps.

En seconde période, les Nyonnaises étaient moins efficaces dans les relances et les Suisses alémaniques en profitaient pour secouer les filets de Hultgren (55e). Cependant, la réponse des hôtes ne se fit pas attendre. Cinq minutes seulement après l’égalisation, Mercolli, sur pénalty, ne tremblait pas et laissait la gardienne bernoise sur ses appuis. Dès lors, malgré quelques frayeurs en fin de match, les Nyonnaises tenaient leur victoire.

Bilans similaires

«Je pense que c’est notre match de référence pour cette saison. Il faut dire que nous avons affronté des équipes très solides jusqu’à présent, analysait Anthony Marcuard, satisfait du résultat et de la manière. Maintenant, nous nous mesurons à des équipes qui présentent un bilan similaire au nôtre.»

Prochain adversaire des Nyonnaises, Sion est juste devant au classement. «Nous devons au minimum faire un match nul, se projetait l’entraîneur Nyonnais. Soit dit en passant, même si cela n’est pas significatif, nous avons déjà battu les Valaisannes en match amical.»