Ligue des champions: Celtic refroidit Barcelone et le Bayern humilie Lille

Barcelone avait besoin d'un point pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Il faudra attendre un peu. Les Catalans ont subi la loi des Ecossais du Celtic Glasgow 2-1 dans un Celtic Park chauffé à blanc pour les 125 ans du club.
06 août 2015, 15:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Lionel Messi a fait parlé sa vitesse... sans succès cette fois-ci.

Battu 2-1 sur une réalisation de Jordi Alba à la 94e deux semaines plus tôt alors qu'il avait ouvert la marque, le Celtic Glasgow a offert un magnifique cadeau au public du non moins magnifique Celtic Park: le scalp du grand FC Barcelone ! Les Ecossais, qui fêtaient leur 125e anniversaire, se sont imposés 2-1 grâce à des buts de Wanyama à la 21e et Watt à la 83e, lors de la 4e journée de la Ligue des champions.

Seul le Real Madrid avait jusque-là réussi à tenir tête aux Catalans cette saison - une victoire et un nul -, toutes les autres rencontres de la troupe de Tito Vilanova s'étant sinon soldées par une victoire. En dépit d'une large et attendue domination, d'une transversale de Messi, d'un poteau de Sanchez et de plusieurs occasions sur lesquelles le portier Forster s'est montré déterminant, Barcelone n'a pas trouvé la solution (Messi n'a marqué que dans les arrêts de jeu). Un nul l'aurait qualifié.

Il conserve toutefois la première place du groupe G, avec deux longueurs d'avance sur le Celtic. Ce dernier fait une très bonne affaire puisqu'il maintient à distance le Benfica Lisbonne, qui a battu 2-0 le Spartak Moscou mais reste à trois points des Ecossais.

C'en est fini de Lille, déclassé, humilié même 6-1 à Munich (5-0 à la pause, record de la Ligue des champions !) par un Bayern qui a marqué par Schweinsteiger, Pizarro (trois fois), Kroos et Balmont (contre son camp). Xherdan Shaqiri est entré à la 72e pour Franck Ribéry. Le LOSC, battu lors de ses quatre parties de C1 cette saison, n'a plus qu'une seule chose à espérer de cette campagne: éviter de finir avec un zéro pointé. Les Bavarois ont eux repris le commandement de ce groupe F devant Valence, tombeur chez lui du BATE Borisov (4-2).

Comme prévu mais sans briller, Manchester United a décroché cette place en 8es de finale que le FC Bâle lui avait soufflé la saison passée. Les Red Devils ont battu au finish le Sporting Braga (3-1), en renversant le score par van Persie (80e), Rooney (penalty à la... 86e) et Chicharrito (92e). Une empoignade monstrueuse se profile derrière ManU, puisqu'après la victoire de Galatasaray à Cluj (3-1), Turcs et Roumains totalisent quatre points, soit un de plus seulement que les Portugais. Les deux ultimes rondes de ce groupe H promettent.