Ligue des champions: en phase de groupes, le FC Bâle affrontera le Benfica, Manchester United et le CSKA Moscou

Le FC Bâle connaît désormais les noms de ses trois adversaires pour la phase de groupes, suite au tirage au sort qui s'est déroulé à Monaco jeudi en début de soirée. Le club suisse affrontera le Benfica Lisbonne, Manchester United et le CSKA Moscou dans le groupe A.
24 août 2017, 18:09
/ Màj. le 24 août 2017 à 19:25
Der Basler Taulant Xhaka, links, jubelt mit seinen Teamkollegen nach seinem Tor zum 1-0 im Super League Spiel zwischen dem FC Basel 1893 und dem Grasshopper Club Zuerich, am Donnerstag, 10. August 2017 im St. Jakob-Park in Basel. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Le FC Bâle devra se surpasser pour s'offrir un troisième huitième de finale de la Ligue des champions. Les Rhénans évolueront dans le groupe A de la C1 et y feront face à Manchester United, Benfica et le CSKA Moscou.

Sur le papier, même la troisième place - qui permet à son détenteur d'être reversé en 16es de finale de l'Europa League - semble très compliquée à aller chercher pour des Bâlois qui ne sont pas franchement flamboyants depuis le début de la saison.

Mais ces retrouvailles programmées réveilleront peut-être des souvenirs qui conféreront aux hommes de Raphaël Wicky une force insoupçonnée. La seule évocation du nom de Manchester United suffit à replonger tout le Parc Saint-Jacques - ainsi qu'une bonne partie de l'ensemble du football suisse - dans certaines de ces nuits magiques qu'a connues le FCB.

 

 

Bâle avait même éliminé le ManU d'Alex Ferguson lors de la dernière journée de la Ligue des champions 2011/12 en tenant le match nul 3-3 à domicile (il s'était imposé 2-1 à Old Trafford) et en terminant deuxième du groupe derrière... Benfica (défaite 2-0 en Suisse et nul 1-1 à Lisbonne). Une campagne qui s'était terminée en 8e de finale face à Bayern Munich. En 2002/03, l'épopée fondatrice, les Rhénans avaient perdu 3-1 face aux Red Devils avant de parvenir à les accrocher (1-1).

Moscou pas dépaysé

Manchester, seulement sixième du dernier championnat d'Angleterre, participe à cette C1 fort de son sacre en Europa League. José Mourinho connaît les bords de la Birse pour y être venu gagner 2-1, alors à la tête de Chelsea, en demi-finale aller de l'Europa League. La venue du champion du Portugal Benfica sera également attendue de pied ferme, et pas que par la diaspora portugaise. Ce sera l'occasion de voir à l'oeuvre dans son nouveau club l'avant-centre de l'équipe de Suisse Haris Seferovic, en forme depuis la reprise.

Le CSKA Moscou ne sera quant à lui pas dépaysé puisque le club moscovite était en Suisse pas plus tard que la semaine dernière pour y affronter les Young Boys en barrage. Peut-être le coach d'YB Adi Hütter pourra-t-il donner quelques conseils à Raphaël Wicky - néophyte à ce niveau - avant d'affronter les Russes.