LNA: Genève emporte enfin le derby lémanique

Après trois défaites, Genève-Servette a enfin obtenu son premier succès du derby lémanique. Il a battu Lausanne HC 4-1.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les joueurs genevois laissent éclater leur joie devant le gardien lausannois Pascal Caminada.

Cette fois-ci, les Genevois ont su profiter du désarroi des Vaudois, qui ont concédé leur septième revers consécutif. Ils ont d'emblée mis leur adversaire sous pression avec pour récompense un premier but précoce de Picard - en fait un autogoal de Froidevaux - après 56'' de jeu. Pris à froid, les Lausannois ont connu des difficultés pour tenter de s'installer devant le but du "pigiste" Flückiger, qui a rendu une deuxième copie propre. Les absences de Louhivaara et Hytönen ont considérablement réduit la force de frappe du LHC.

La victoire genevoise à Malley s'est dessinée au cours de la deuxième période quand Jacquemet s'est montré plus rapide que Yannik Fischer pour servir Rubin sur le 2-0 (25e). Peu après la mi-match, Conz a redonné espoir aux hommes de Ehlers en profitant du seul puck mal contrôlé par Flückiger. C'était le début d'une période riche en événements. Après le 3-1 de Picard en supériorité numérique (34e), D'Agostini a bénéficié d'un penalty. Le Canadien a bâclé son essai et a buté sur Caminada (35e). Une minute plus tard, Alain Miéville a écopé d'une pénalité de match pour une canne haute dans le visage de Marti. Pis, les Vaudois se sont retrouvés à 3 contre 5 pendant deux minutes mais la pauvreté du jeu en supériorité numérique des Genevois leur a permis de garder l'espoir.

D'autant que Caminada repoussait un deuxième penalty (!) de Picard, qui aurait permis aux Genevois de se détacher plus rapidement (44e). Finalement, le portier vaudois s'est incliné en supériorité numérique quand le duo D'Agostini - Romy a mystifié ce qui restait de la défense lausannoise (46e).

Avec un deuxième week-end à six points, les Genevois ont un peu gommé la triste image laissée mardi à Zoug.