Neymar porte le Brésil contre la Bolivie mais finit KO

Le Brésil n'a pas eu trop de peine à se défaire de la Bolivie en match qualificatif de la Zone AmSud pour la Coupe du monde 2018. Vainqueurs 5-0 à Natal, les locaux ont notamment profité de l'ouverture du score de Neymar pour passer une rencontre ''tranquille''. Mais le n° 11 du FC Barcelone, la tête en sang, a dû quitter ses coéquipiers prématurément.
07 oct. 2016, 22:11
/ Màj. le 07 oct. 2016 à 22:32
Bien qu'impressionnante, cette blessure devrait toutefois être vite oubliée pour l'attaquant brésilien.

Avec une victoire ''tranquille'' sur le score de 5-0 à domicile contre la Bolive, le Brésil aurait pu traverser de manière paisible la 9e journée des éliminatoires de la Zone AmSud de la Coupe du monde 2018. Après avoir ouvert la marque dès la 10e minute grâce à leur star Neymar, les Brésiliens ont corsé l'addition via Coutinho (25e), Filipe Luis (38e), Gabriel Jesus (43e) et Firmino (75e).

 

 

Cette prestation de premier choix face à la Verde permet à la Seleçao (18 points) de rester au contact de l’Uruguay, leader avec 19 unités, au classement de la Zone Amsud.

Tout aurait donc pu être parfait pour les Brésiliens, s'ils n'avaient perdu leur joyau Neymar, sorti peu après l'heure de jeu en raison d'une arcade sourcilière explosée suite à un coup de coude de l'attaquant Yasmani Duk. Comme souvent lors de ses matchs en Amérique du Sud, l'attaquant du FC Barcelone a eu droit à un traitement de faveur de la part de ses adversaires...

 

 

par Quentin Fallet