Pas d'Euro pour l'équipe suisse M21

L'équipe de Suisse M21 a été battue mardi par l'Allemagne 3 à 1 à Lucerne.
06 août 2015, 14:51
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Germany's Sebastian Polter, centre, celebrates after the first goal for Germany, against Swiss Goalie Roman Buerkis, right, during the U21 UEFA European Soccer Championship qualification second leg match between Switzerland and Germany, at the swissporarena stadium in Luzern, Switzerland, Tuesday, October 16, 2012. (KEYSTONE/Karl Mathis)

L'équipe de Suisse M21 ne disputera pas l'Euro 2013. La sélection entraînée par Pierluigi Tami a largement raté la dernière marche lors du barrage, battue 3-1 (3-0) à Lucerne par l'Allemagne.

L'issue du match aller (1-1 à Leverkusen vendredi dernier) avait pourtant laissé croire à un exploit. Mais il n'en a rien été. Et de loin. Après 20 minutes, les Suisses avaient déjà tout perdu sur deux actions quasiment identiques: faute d'Affolter à l'angle de la surface de réparation, suivi de coups francs de Holtby rentré directement dans les filets (8e) et repris chanceusement de la tête par Sobiech (20e).

Si le gardien Bürki et toute la défense helvétique n'ont pas eu fière allure sur ces deux buts, le principal coupable s'appelle bien François Affolter. Le Biennois s'est montré très naïf sur ces deux actions en commettant des fautes inutiles, alors qu'aucun danger ne menaçait. Il n'en fallait sans doute pas davantage pour plomber le moral du défenseur du Werder Brême, lui qui n'a pas encore joué une seule minute cette saison en Bundesliga.

Affolter ne porte toutefois pas seul le chapeau. Ses coéquipiers n'ont, eux aussi, pas fait le poids. A commencer par Pajtim Kasami. Leader de cette sélection helvétique et brillant lors du match aller, le milieu de Fulham a été transparent à Lucerne, Pierluigi Tami le sortant même à la mi-temps.

En face, les Allemands se sont régalés avec leur force de frappe offensive, à l'image du 3-0 conclu par Polter à l'issue d'un contre de manuel (45e). Durant ces éliminatoires, les hommes de Rainer Adrion ont ainsi inscrit 43 buts en 12 matches !

Devant les 10'277 spectateurs de la Swissporarena, les Suisses ont au moins eu le mérite de vouloir sauver l'honneur. Ils ont ainsi été récompensés à la 75e minute sur une réussite de Drmic, déjà buteur au match aller.

Equipe à reconstruire

Vice-championne d'Europe en 2011 au Danemark, la Suisse M21 ne se mêlera donc pas une deuxième fois consécutive à la crème continentale, en juin prochain en Israël. A l'exception du match de mardi soir, les Suisses n'ont toutefois pas grand-chose à se reprocher. Lors de la phase de groupes (2e derrière l'Espagne) puis en barrage face à l'Allemagne, ils ont dû en découdre avec ce qui se fait de mieux chez les M21, avec "les deux meilleures équipes" dans cette catégorie d'âge, selon Pierluigi Tami. Une qualification aurait constitué un exploit que les Suisses n'ont, après 13 mois et 10 matches d'éliminatoires, fait que frôler.

A leur décharge, on rappellera aussi que le coach tessinois avait dû pratiquement rebâtir une équipe à la suite de l'Euro 2011, les Shaqiri, Xhaka, Mehmedi et autres Sommer étant devenus trop âgés et/ou indispensables dans l'équipe A. Reste maintenant à renouveler encore une fois cette sélection en vue de l'Euro 2015, qui se disputera en République tchèque et dont les qualifications débuteront en septembre prochain. Certains sont désormais trop vieux pour les M21 (Zuber, Affolter, Abrashi, Bürki notamment), d'autres pourront encore jouer (Kasami, Buff, Drmic) à moins qu'ils soient eux aussi appelés par Ottmar Hitzfeld.