Réservé aux abonnés

Pas de contrat écrit pour les 1,8 mio d’euros reçus

20 oct. 2015, 00:08
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Michel Platini admet que le versement controversé de 1,8 million d’euros reçu du président de la FIFA Sepp Blatter en 2011 ne procède pas d’un contrat écrit mais d’un accord «d’homme à homme», dans une interview au Monde. «De toute manière, j’ai appris depuis qu’en droit suisse, un contrat oral vaut comme un contrat écrit», poursuit le président de l’UEFA, qui «trouve honteux d’être traîné dans la boue» et réaffirme son intention de briguer la succession de Blatter à la présidence de la FIFA.

«C’était un truc d’homme à homme. Il allait devenir président de la FIFA. La FIFA! J’avais ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois