Pays-Bas: quatre jeunes footballeurs bannis à vie pour avoir battu à mort un arbitre

Quatre footballeurs néerlandais ne pourront plus jamais remettre les crampons sur une pelouse, a annoncé la Fédération (KNVB). La raison? En 2012, ils avaient battu à mort un arbitre amateur. Les joueurs ont déjà été condamnés par la justice.
26 oct. 2015, 17:23
/ Màj. le 26 oct. 2015 à 17:32
L'arbitre amateur était décédé suite aux coups portés par les joueurs.

Quatre jeunes footballeurs néerlandais, déjà condamnés par la justice pour avoir battu à mort un arbitre amateur en 2012, ont été bannis à vie de toutes compétitions, a annoncé la Fédération (KNVB). La justice néerlandaise avait condamné en juin 2013 cinq adolescents à l'époque des faits (entre 15 et 17 ans) à deux ans de prison ferme, pour des coups portés à un juge de touche amateur, mais sans l'intention de le tuer.

Quatre des cinq footballeurs "ne pourront plus jouer comme membre de la KNVB", a expliqué la Fédération. Il s'agit de la peine la plus lourde que la Fédération peut infliger. Le cinquième jeune a écopé d'une suspension de cinq ans, car il "a reconnu sa responsabilité dans l'action et a montré des remords", a ajouté la KNVB.

Les incidents avaient eu lieu le 2 décembre 2012: Richard Nieuwenhuizen, arbitre de touche, avait reçu des coups à la tête et au haut du corps, après avoir officié dans une rencontre de jeunes en banlieue d'Amsterdam dans laquelle jouait son fils. Il s'était relevé et était rentré chez lui, mais il était décédé quelques jours plus tard à l'hôpital des suites des coups reçus à la tête.

Outre les cinq adolescents, la justice néerlandaise avait condamné le père de l'un des adolescents, âgé de 51 ans, à 6 ans de prison.