Sion bat GC et se rapproche du podium

Vainqueur (2-1) de Grasshopper devant 9'200 spectateurs à Tourbillon, le FC Sion de Didier Tholot revient à une longueur du podium de la Super League.
16 avr. 2016, 23:09
/ Màj. le 16 avr. 2016 à 23:38
Les joueurs valaisans célèbrent le but victorieux de Sierro.

Le FC Sion s'est rapproché à une longueur du podium de la Super League et des Grasshoppers. Les Valaisans ont battu GC 2-1 lors de la 28e journée, grâce à des réalisations de Geoffrey Bia et Vincent Sierro - encore eux !

Un succès qui a récompensé le mordant des Sédunois, largement déficitaires en terme de possession de balle (plus de 60% en faveur des Zurichois) mais autrement plus dangereux que leurs adversaires.

Déjà auteur du but de la victoire le week-end dernier contre Thoune (2-1) ainsi que de l'égalisation mercredi face à Saint-Gall (1-1), Bia a poursuivi sur sa lancée en étant, pour une fois, aligné dans le onze titulaire. Le Belge a parfaitement réagi sur un centre astucieux de Moussa Konaté à la 27e.

Mais GC a répondu sur balle arrêtée, sur un corner de Kim Källström à la 54e. Georgi Milanov a tenté de tromper Andris Vanins d'une tête plongeante que le portier letton n'a pu que repousser sur Munas Dabbur, dans un fauteuil pour inscrire son seizième but de la saison (le meilleur total de la Super League, ex aequo avec le Bâlois Marc Janko).

Sion n'a toutefois pas tardé à reprendre l'avantage grâce à un Sierro précis et adroit dans la surface de GC après un corner de Martin Zeman (57e). Le jeune valaisan avait, à l'instar de Bia, déjà fait parler de lui contre Thoune, face à qui il avait égalisé d'une splendide frappe du pied gauche.

Les Valaisans sont donc plus que jamais en course pour une place sur le podium, ce qui leur permettrait de faire l'économie d'un tour de qualification en Europa League l'été prochain (deux au lieu de trois). Une participation à la C2 qui demeure toutefois hypothétique, puisque le FC Lucerne reste à quatre points des Sédunois après leur victoire 1-0 au Letzigrund contre le FC Zurich.

Le but lucernois a été inscrit comme bien souvent par Marco Schneuwly - son dixième but dans le championnat - dès le début de la seconde période. Le Fribourgeois a profité d'une trouée collective de la défense du FCZ - dont une sortie aux fraises du portier Brecher - pour marquer dans la cage vide.