Sion et Bâle suent, Lausanne se remet en confiance

Même s'ils ont tous passés sans encombre le 1er tour de la Coupe de Suisse, les clubs de Super League n'en ont pas moins parfois été poussés dans leurs retranchements. Sion le premier, contraint de disputer des prolongations avant de s'imposer 3-1 à Sursee, formation de 1re ligue Classic.
07 août 2015, 11:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Die Spieler des FC Basel und Old Boys Basel laufen ein vor dem Wuehrt Schweizer Cup Fussballspiel der ersten Runde am Samstag, 17. August 2013 zwischen dem BSC OLD Boys Basel und dem FC Basel im Stadion Schuetzenmatte in Basel. (KEYSTONE/Patrick Straub)

Entré en jeu à la 65e, le jeune avant-centre Gaëtan Karlen a été  l'homme du match en inscrivant les deux buts de son équipe aux 102e  et 112e. Mais l'impression générale laissée par les Sédunois a tout  sauf rassuré, malgré un chemin des filets enfin retrouvé cette  saison (par Leo à la 21e).  

Exaspéré, Christian Constantin a du reste pris les choses en  main après le temps réglementaire. Le président, en intervenant, a  lancé un message clair: il demeure le «boss». Il est prêt aussi à  fournir les efforts nécessaires pour donner à Michel Decastel les  moyens d'insuffler plus grand punch à l'attaque en nouant le  contact avec Mladen Petric. Le Croate n'a toujours pas de club  après avoir quitté Fulham.  
Bâle accroché par Old Boys 

Bâle a lui aussi eu besoin d'une demi-heure supplémentaire pour  se défaire 1-0 de son rival Old Boys (1P) grâce à une réussite de  la recrue bulgare Ivan Ivanov (94e). A noter que l'entraîneur  rhénan Murat Yakin n'était pas présent à la rencontre. En voyage en  Bulgarie pour visionner Ludogorets, l'adversaire du FCB mercredi en  barrage de la Ligue des champions, il a laissé les clefs de  l'équipe à ses assistants Markus Hoffmann et Marco Walker. 

Grasshoppers a pour sa part dû attendre la 83e et un but de  Ngamukol pour éliminer 1-0 Kriens (1P). Thoune a lui peiné à  Echallens (1C), l'emportant 3-1 après avoir été tenu en échec  jusqu'à la 64e.  
Quadruplé de Kadusi 

Les autres formations de l'élite sinon toutes tenu leur rang.  Young Boys a atomisé Veyrier-Sport (2L) 8-0 (triplé du... Genevois  Hélios Sessolo), Zurich en a fait de même à Bassersdorf (2L) en  s'imposant 6-0, Lucerne s'est promené 11-0 à Morat (2L) et St-Gall  a disposé de Schönbühl (2L) 8-1. 

Opération pleinement réussie pour Lausanne-Sport, tranquille  tombeur  7-0 des Jurassiens de Cornol (2L) grâce, notamment, à un  quadruplé d'Ohad Kadusi. L'attaquant israélien débloque ainsi son  compteur en Suisse. Et tout le LS, lanterne rouge de Super League,  retrouve un peu de cette confiance qu'il recherche depuis la  reprise.  

Fête gâchée  

Le canton de Neuchâtel espérait une fête en ce week-end placé  sous le signe de la nostalgie. Mais tant le Neuchâtel Xamax FCS  (1C) que le FC La Chaux-de-Fonds (2e i) ont quitté la compétition  sans avoir leur mot à dire. 

Les Xamaxiens sont tombés 3-1 face à un Aarau piqué au vif par  l'ouverture du score, sur coup franc, de Doudin (41e). Les  Argoviens ont rapidement répliqué par Bürki à la 43e et ont jeté un  froid dans la Maladière (4119 spectateurs) en marquant quelques  secondes après le retour des vestiaires par Gonzalez. Ils ont  enfoncé le clou dans les arrêts de jeu par Bürki, contre des  Xamaxiens certes volontaires mais jamais véritablement en mesure de  renverser leur adversaire. 

La Chaux-de-Fonds a de son côté clairement subi la domination  d'un Servette favorisé techniquement par le synthétique de la  Charrière (3-0). Les Grenat, qui sortaient d'une cuisant revers 3-0  à Schaffhouse en Challenge League, ont rapidement pris les devants  grâce à Tadic dès la 2e minute de jeu, lequel a doublé la mise  avant que Tréand ne scelle le score.  

La Challenge League à la peine  

L'hécatombe a surtout concerné les formations de 2e division,  dont le leader Wil battu 4-1 par un impressionnant Le Mont (1P).  Les Vaudois ont été à la fête puisque Terre-Sainte (1P) a également  triomphé d'un club de D2, Chiasso (2-1). Winterthour a lui subi la  loi de Brühl (1P) aux tirs au but.  
Ca a en revanche passé pour Bienne, vainqueur 4-2 chez Concordia  Bâle (1P). Tirage au sort des 16es de finale (14/15 septembre)  lundi.