Super League: Bâle compte dix points d'avance au classement

La 27e journée de Super League s'est clôt sur une défaite cuisante de Zurich à Bâle 5-1. Les Rhénans ont dix points d'avance au classement.
07 août 2015, 15:17
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Breel Embolo, auteur de trois buts lors de la rencontre.

Dans une rencontre toujours tendue qui a failli dégénérer - expulsions de Chiumiento à la 38e et de Gashi à la 42e, interruption de dix minutes vers la 70e pour des jets de pétards sur la pelouse -, la classe du FCB et de Breel Embolo ont suffi pour enfoncer un peu plus un FCZ aux abois depuis plusieurs semaines et qui n'avait pas besoin d'une telle leçon cinq jours après avoir été sorti de la Coupe de Suisse chez lui par le FC Sion.

Avant de voir rouge pour avoir bousculé Rikan (qui aurait lui aussi dû être expulsé) lors d'une échauffourée, Gashi avait pris le temps d'inscrire son 21e but de la saison à la 24e, à la réception d'un corner de Delgado.

Réduit à dix après un tacle trop appuyé de Chiumiento, Zurich a cru que le renvoi de Gashi était sa chance de refaire surface. Mais la formation d'Urs Meier, trop nerveuse ces derniers temps (Chikhaoui avait lui aussi vu rouge avant Pâques pour une voie de fait contre YB), a été refroidie par Embolo, auteur en deux temps du 2-0 à la 44e. Ce même Embolo qui a signé le 3-0 moins de deux minutes seulement après le retour de pause pour définitivement tuer les espoirs zurichois et qui a parachevé son oeuvre en marquant le 4-1 à la 78e (autogoal de Djimsiti pour le 5-1).

Mais pas pour faire taire la stupidité des ultras du FCZ qui ont lancé plusieurs engins pyrotechniques sur la pelouse, obligeant l'arbitre à interrompre la rencontre pendant une dizaine de minutes. D'ailleurs, la réduction de l'écart signée Etoundi à la 71e doit beaucoup au comportement des hooligans, puisque certains Bâlois se sont arrêtés ou ont eu une réaction de peur durant l'action.

Avec dix points d'avance sur YB (qui avait perdu samedi à St-Gall), les Bâlois n'ont plus qu'à attendre d'être officiellement sacrés champions de Suisse. Pour la sixième fois consécutive, propre record amélioré.