Super League: le FC Zurich piégé à domicile, Bâle repasse en tête

Le FC Zurich a (re)perdu la tête du classement de Super League ce soir. Les hommes de Da Costa se sont inclinés à domicile contre Lucerne. Bâle s'est de son côté imposé contre GC et reprend la place de leader.
07 août 2015, 14:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Embolo manque une belle occasion de but, ce qui n'empêchera pas le FC Bâle de s'imposer contre Grasshoppers.

Belle soirée pour le FC Bâle, tombeur 2-0 des Grasshoppers pour le compte de la 14e ronde de Super League et du même coup à nouveau leader du classement. Car le FC Zurich, qui le précédait d'un point, s'est incliné chez lui 3-2 face à la lanterne rouge Lucerne, qui a enfin obtenu sa première victoire de la saison!

Ce succès, acquis face à un historique rival qu'ils n'avaient plus battu depuis près de deux ans, regonfle le moral des Rhénans trois jours avant la réception capitale de Ludogorets Razgrad en Ligue des champions. Opération réussie sur toute la ligne pour Paulo Sousa et ses hommes, devant 29 339 spectateurs quelque peu rassurés!

La mise en train fut toutefois laborieuse et ce sont même les Grasshoppers, bien que nettement moins pourvus en qualité pure, qui ont tiré les premiers. Par Pavlovic en l'occurrence, lequel a contraint le portier Vaclik à deux parades (8e/10e). Par la suite, même s'il n'a pas toujours affiché la maîtrise que l'on est en droit d'attendre de lui, le FCB a fait pratiquement cavalier seul.

Gonzalez en évidence

Il a marqué sur sa première réelle occasion grâce à une ouverture lumineuse de Zuffi pour Gonzalez, lequel a transmis le ballon à Gashi qui ne s'est pas fait prier pour terrasser son ancien club (23e). Action magnifique, certes, mais vraisemblablement entachée d'un hors jeu de Gonzalez.

Le jeune Paraguayen (20 ans) a fêté sa nomination dans la liste des quarante finalistes du Golden Boy 2014 (prix décerné au meilleur joueur M21 évoluant en Europe) en inscrivant lui-même le 2-0, une nouvelle fois sur un service de l'inspiré Zuffi, au milieu d'une défense zurichoise pas au niveau (47e).

Enfin!

Le FC Lucerne a donc eu besoin de quatorze matches pour enfin s'imposer cette saison en Super League. Et quelle victoire, sur la pelouse du leader! Il a fallu attendre un peu moins d'une demi-heure de jeu pour que le score ne soit ouvert. Et coup de tonnerre dans le ciel du leader: c'est la lanterne rouge qui a frappé en premier. Après un très léger accrochage dans la surface entre le roublard Lezcano et le malheureux Koch, Lucerne a bénéficié d'un penalty transformé avec autorité par Freuler à la 27e.

Avantage cependant de courte durée puisque Chikhaoui, sur penalty également (geste très maladroit d'Affolter sur Etoundi), a pu égaliser à la 36e. Mais, orienté vers l'attaque par son entraîneur Markus Babbel, Lucerne a démarré fort la seconde période et a repris les devants grâce à Lezcano, après un remarcable travail de Jantscher (48e). Avantage de deux longueurs à la 71e grâce à Jantscher, à la réception d'un bon ballon de Rabello, même si la réussite a été attribuée au décidément très malchanceux Philipp Koch.

Zurich, qui pourrait peut-être se plaindre de n'avoir pas obtenu un second penalty pour une intervention limite d'Aliti sur Etoundi (60e) ou une main de Freuler sur un coup franc de Rodriguez dans le temps additionnel, a réduit l'écart à la 76e par Chermiti. Pas suffisant et rageant, les deux équipes pouvant légitimement prétendre à la victoire au Letzigrund, au terme d'un match animé et fort plaisant.

Dimanche, le FC Sion aura de son côté l'occasion de recoller avec la première moitié du tableau lors de la venue à Tourbillon d'Aarau (13h45). Dans le même temps, Young Boys recevra Vaduz alors que St-Gall et Thoune fermeront cette 14e journée à 16h00.