Super League: les irréductibles Bâlois

Le FC Bâle évite de peu sa première défaite de la saison.
22 oct. 2016, 22:28
/ Màj. le 22 oct. 2016 à 22:29
Les Bâlois célèbrent leur premier goal à Lugano.

Le FC Bâle reste invincible en Super League. Lors de la 12e journée, les Rhénans ont fait 2-2 à Lugano. Ils ont évité de peu leur première défaite de la saison, égalisant à la 88e.

En première mi-temps, les Bâlois touchaient le poteau par Janko et Lugano montrait beaucoup trop de respect face au champion de Suisse. On ne retrouvait pas l'équipe tessinoise joueuse comme à son habitude.

Quand Delgado, d'un coup franc magistral, trouvait la lucarne pour ouvrir le score pour les visiteurs (51e), l'affaire semblait bien engagée pour le FCB. Mais Lugano égalisait douze minutes plus tard sur une frappe venue d'ailleurs signée Mariani.

Cette réussite redonnait du mordant aux Tessinois, soudain plus aventureux. Ils prenaient l'avantage à la 75e sur un penalty transformé par Alioski, après une faute stupide de Callà sur Rouiller. Les Bâlois revenaient sur un autre penalty, réussi par Callà (88e) qui se faisait ainsi pardonner.

Depuis le début de la saison, Bâle compte dix succès et deux nuls. Mais cette fois, Urs Fischer et ses hommes ont senti le vent de la défaite...

Thoune sort de la cave

Thoune a quitté la dernière place en allant gagner 3-2 à Vaduz. Le succès des hommes de Jeff Saibene est sans discussion, malgré l'étroitesse du score final. Les visiteurs ont dominé durant la quasi totalité du match. L'attaquant serbe Dejan Sorgic a inscrit les deux buts (17e/61e) avant d'offrir le troisième à Geissmann (86e)

Sur la première vraie occasion des siens, Burgmeier a réduit l'écart (71e). Brunner, d'une belle frappe, a ramené les siens à une longueur à la 88e, mais Vaduz n'a pas réussi à arracher un point qui aurait constitué un salaire plus que royal.

Le succès thounois aurait pu, ou dû, être encore plus large. En effet, Bigler (4e) et Glarner (52e) ont tiré sur les montants du but de Vaduz.