Grand Prix de Valence: triomphe total pour l'Espagne

La saison de moto a pris fin à Valence sur un triomphe total des pilotes espagnols.
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Marc Marquez (Honda) est devenu champion du monde MotoGP.

Après Pol Espargaro (Moto2) déjà assuré du titre, Marc Marquez (MotoGP) et Maverick Vinales (Moto3) ont à leur tour décroché la couronne mondiale. Olé.

En 2013, 52 courses ont été disputées dans les trois catégories, à savoir 18 dans la catégorie reine et 17 dans les deux autres. Les Espagnols ont gagné 47 fois, ne laissant que des miettes aux autres. Les seuls "étrangers" à s'être imposés sont Scott Redding (GB), trois fois vainqueur en Moto2, Mika Kallio (Fin), un succès en Moto2, et Valentino Rossi (It), qui a gagné en MotoGP aux Pays-Bas.

Marc Marquez (Honda) est donc devenu champion du monde MotoGP. Il a pris la 3e place du Grand Prix de Valence gagné par son rival Jorge Lorenzo (Yamaha). Au championnat, Marquez finit avec 4 points d'avance. Pour sa première saison en MotoGP, le champion sortant Moto2 a fait très fort. A 20 ans seulement, il est le plus jeune champion du monde dans la catégorie reine. Il a désormais obtenu le titre dans les trois cylindrées et s'annonce comme la superstar des deux roues ces prochaines années.

Prudence

Sachant qu'une 4e place lui suffisait en cas de succès de Lorenzo, Marquez n'a pas pris de risques inutiles à Valence. Il a sagement assuré une place sur le podium, parvenant - pour une fois... - à maîtriser son tempérament d'attaquant.

Lorenzo a tout tenté et dominé la course, fêtant son 8e succès en 2013, le 52e de sa carrière. Il perd son titre avec les honneurs. Dani Pedrosa, coéquipier de Marquez, a terminé 2e. Il a livré un duel d'anthologie avec Lorenzo dans les premiers tours, avant de tirer trop large dans un virage et de perdre un temps précieux.

Incroyable suspense en Moto3

Maverick Vinales (KTM) est champion du monde en Moto3. L'Espagnol a remporté un GP de Valence passionnant et a ainsi coiffé la couronne, devant ses compatriotes Alex Rins et Luis Salom.

Avant le départ, les trois hommes pouvaient rêver du titre puisqu'ils se tenaient en cinq points. Leader du championnat, Salom a craqué à dix tours de la fin. Il a chuté avant de repartir pour terminer 14e. Vinales et Rins se sont livrés à un duel épique dans les trois derniers tours, échangeant leurs positions à plusieurs reprises.

Au final, Vinales a été le plus malin pour venir cueillir son troisième succès de la saison. Rins a été devancé pour la 2e place par l'Allemand Jonas Folger (Kalex KTM). Le titre du nouveau champion récompense sa régularité: ses rivaux ont gagné davantage de courses que lui (Salom 7, Rins 6), mais ils ont commis plus d'erreurs. Vinales a accumulé 323 points, contre 315 pour Rins et 302 pour Salom. A signaler enfin la superbe prestation de la jeune Espagnole Ana Carrasco (KTM), qui a pris la 8e place.

Pas de podium suisse

En Moto2, les Suisses n'ont pas pu se mêler à la lutte pour le podium. Handicapé par des problèmes techniques, Thomas Lüthi (Suter) a dû se contenter du 7e rang, alors que Dominique Aegerter (Suter) a pris la 10e place. Cela lui permet de terminer le championnat en 5e position, juste devant Lüthi. Pour sa rentrée, Randy Krummenacher (Suter) n'a pu faire mieux que 21e.

Déjà assuré du titre, Pol Espargaro (Kalex) a mené la course avant de chuter. Les Espagnols ont cependant signé un doublé avec le succès de Nicolas Terol (Suter) devant son compatriote et coéquipier Jordi Torres. Le Français Johann Zarco (Suter) a complété le podium.