Championnat de LNA: une première petite victoire pour les Zurich Lions

Pour l'ouverture du championnat de LNA, les Zurich Lions ont battu Ambri-Piotta 2-1 en prolongation.
07 sept. 2016, 22:03
/ Màj. le 07 sept. 2016 à 22:04
Si les Zurichois ont laissé entrevoir l'exceptionnel potentiel qu'on leur prête, ils n'ont pas étincelé pour autant.

Traumatisés par sa retentissante élimination dès le premier tour des play-off la saison passée, les Zurich Lions se sont imposés 2-1 en prolongation contre Ambri-Piotta en ouverture de l'exercice de LNA. Si les Zurichois ont laissé entrevoir l'exceptionnel potentiel qu'on leur prête, ils n'ont pas étincelé pour autant.

La première prolongation à trois contre trois - innovation cette année - n'a duré que vingt secondes. Le temps pour Roman Wick de s'en aller seul battre Zurkirchen. Un succès répondant certes à la logique de ce qui s'était passé sur la glace pendant plus d'une heure mais qui a mis du temps à se dessiner.

Il a fallu attendre une réussite opportuniste de Ryan Shannon à la 43e pour voir les hommes du nouveau tandem suédois Hans Wallson/Lars Johansson enfin consacrer leur domination. Une domination cependant parfois immatérielle. Les Lions étaient supérieurs, on sentait bien qu'ils étaient en mesure de faire la différence mais Ambri-Piotta, d'un autre côté, n'était pas si loin.

Les Léventins, dans la foulée d'une préparation encourageante, auraient pu ouvrir le score si un tir de Monnet n'avait pas terminé sur le poteau à la 5e. Ambri a montré de belles qualités dans le jeu de contre et cette arme pourrait bien lui valoir quelques satisfactions cette saison. En témoigne l'égalisation du transfuge de Genève-Servette Matt D'agostini à 1'07 de la troisième sirène.

Bien sûr, il est impossible de tirer des enseignements de ce match avancé de la... 30e journée (les joies d'évoluer au Hallenstadion). Au centre de l'attention, Inti Pestoni, l'âme d'Ambri durant les six dernières saisons, n'a jamais vraiment patiné dans le bon rythme face à ses anciens potes. Du reste, les ZSC sont loin d'avoir fait étalage de leur incroyable force de frappe, symbolisée par son contingent d'attaquants que tout le monde en Suisse envie.

La LNA reprendra véritablement vendredi avec six matches au programme, dont Fribourg Gottéron - Genève-Servette et Bienne - Lausanne. Le champion en titre, Berne, recevra quant à lui Langnau.