Coupe Spengler: le Dinamo Minsk bat le Team Canada à Davos

Les Biélorusses du Dinamo Minsk, vainqueurs de leurs cinq derniers matchs disputés dans le cadre de la KHL, ont battu le Team Canada sur le score de 7-4 ce lundi soir à Davos. Les hommes de Craig Woodcroft ont démontré qu'ils n'avaient pas fait le voyage pour rien.
26 déc. 2016, 22:58
/ Màj. le 26 déc. 2016 à 23:34
Les joueurs de la capitale biélorusse (en bleu) viennent ici d'inscrire leur cinquième réalisation.

Le Dinamo Minsk a signé un retour gagnant dans la Coupe Spengler. Titrée en 2009 pour sa seule précédente participation au tournoi grison, l'équipe de la capitale biélorusse a dominé le Team Canada 7-4 lundi soir.

Vainqueurs de leurs cinq derniers matchs disputés dans le cadre de la KHL, les hommes du coach canadien Craig Woodcroft ont démontré qu'ils n'avaient pas fait le voyage pour rien. Mené 1-3 puis 3-4, le Dinamo Minsk a forcé la décision en inscrivant quatre buts consécutifs pour sceller le score. Le 5e de la Conférence Ouest de KHL a fait preuve d'une belle efficacité et a pu compter sur la triplette offensive Materukhin-Kovyrshin-Komarov (8 points à eux trois !) pour faire la différence sur le plan offensif.

Cette première rencontre du groupe Cattini avait démarré de manière idéale pour les quelque 6'100 spectateurs présents dans la "cathédrale" davosienne, avec deux buts marqués dans les six premières minutes. Malmené pendant le tiers initial (7 tirs cadrés contre 16 pour le Team Canada), le Dinamo Minsk avait regagné une première fois les vestiaires avec une seule longueur de retard (2-3) après avoir pourtant concédé deux buts en l'espace de 61 secondes (à 3 contre 5 puis à 4 contre 5) pour se retrouver mené 1-3 dès la 14e.

La formation biélorusse a nettement dominé les débats dans le tiers médian, recollant à 3-3 à la 31e minute sur une réussite d'Evgeny Lisovets, tombée là aussi en supériorité numérique. Et elle n'a pas non plus lâché prise après s'être retrouvée à nouveau menée au score après 44'' de jeu seulement dans l'ultime période, à la suite d'un nouveau but inscrit en "power-play" par le défenseur du CP Berne Maxim Noreau (2 buts lundi). Le Dinamo Minsk a pu reprendre l'avantage dès la 51e après qu'Evgeny Kovyrshin a lui aussi signé un doublé, et a ensuite pris le large face à un Team Canada décevant et friable sur le plan défensif. Un Team Canada qui devra se reprendre rapidement puisqu'il affrontera le HC Davos dès mardi soir.

 

 

par Quentin Fallet