Genève gagne au Tessin, Fribourg battu à domicile

Genève à pris le dessus sur son adversaire tessinois, pendant que Fribourg Gottéron luttait contre plus fort que lui.
07 août 2015, 14:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les joueurs de Genève Servette se congratulent après avoir marqué le second but de la soirée

Fribourg-Gottéron - Zurich Lions    2-5    (0-2 1-3 1-0)

Fribourg Gottéron n'a pas pu enchaîner un deuxième succès de suite après celui remporté contre Kloten. Les hommes de Gerd Zenhäusern n'ont même jamais pu entrevoir prendre un point aux champions en titre. Une nouvelle fois, le jeu défensif est en accusation. Un gros raté de Helbling a largement facilité l'ouverture du score du Canadien Keller (4e). Künzle a ensuite doublé la mise (9e) avant que la patinoire ne soit plongée dans un silence de cathédrale après la blessure du Canadien Derek Smith. Le défenseur des Lions s'est blessé tout seul en percutant la bande le fessier en avant. Il est resté allongé de longues minutes sur la glace avant d'être évacué à l'hôpital sur une civière.

Ce Gottéron fortement rajeuni par la présence de joueurs de LNB - Chiriaev, Schwarzenbach- Merola, 1 but - a pu rallumer la flamme à la mi-match sur un but de l'incontournable Pouliot à 5 contre 4. Mais une minute et demie plus tard, Künzle a donné à nouveau trois buts d'avance aux Zurichois, qui ont enfin joué sur leur valeur après plusieurs matches joués au rabais. Les Lions ont aussi mis fin à une série de treize matches perdus consécutivement à la BCF Arena.

Lugano - Genève-Servette    1-3    (0-0 1-2 0-1)

Genève-Servette n'encaisse pratiquement plus de buts: 1 au cours des trois derniers matches. Cette étanchéité défensive permet aux Genevois de pouvoir rivaliser face aux meilleures équipes. Après Zoug, Lugano s'est cassé les dents sur une défense de fer devant un Janick Schewendener, qui a encaissé un but après 151' d'invincibilité. Dans ce match disputé dans un climat détestable, les Servettiens ont pris l'avantage au deuxième tiers-temps Mais le 2-1 de Picard obtenu en supériorité numérique était entaché d'un hors-jeu, ignoré par les juges de lignes. Les Genevois ont finalement assuré leur succès dans le but vide par D'Agostini à 5'' du terme du match. Mais sans la "pestouille" qui collait à la canne de Kevin Romy - cinq grandes occasions de but - ils auraient conclu l'affaire avant.

La partie avait pourtant mal commencé pour les Genevois. Le Canado-Suisse Tim Traber a commis une lourde charge avec le coude à la tête du défenseur Marco Maurer devant le but de Manzato (2e). Il était renvoyé aux vestiaires avec sans doute une lourde suspension qui l'attend. Les hommes de McSorley ont dû, dans la lancée, jouer 2' à 3 contre 5. Schwendener a bien tenu la baraque tandis que Romy a été tout près d'ouvrir le score sur une rupture. Dans le dernier tiers-temps, Marti s'est blessé à l'épaule et n'a pas terminé le match. A noter que des incidents se sont produits à la fin de la deuxième période dans le couloir menant aux vestiaires. Pettersson a lancé une gourde sur Picard, ce qui a provoqué quelques gestes d'énervement.

Berne - Ambri-Piotta    4-1    (0-0 2-1 2-0)

Berne a fini par prendre la mesure face à Ambri-Piotta (4-1). Mais rien n'a été facile pour les joueurs de la capitale. Face à des Léventins qui retrouvaient Inti Pestoni, longtemps blessé, ils n'ont fait la différence que dans la troisième période sur un doublé de Gardner. Les Bernois alignaient pour la première fois le Canadien Keven Cloutier, arrivé en provenance d'Ajoie.

Classement:

1. Davos 27/60. 2. Zurich Lions 29/58. 3. Berne 28/56. 4. Lugano 27/52. 5. Zoug 26/47. 6. Genève-Servette 30/47. 7. Lausanne 29/35. 8. Bienne 27/33. 9. Kloten Flyers 27/33. 10. Fribourg-Gottéron 29/33. 11. Ambri-Piotta 28/27. 12. Rapperswil-Jona Lakers 27/20.