Gerd Zenhäusern: "Ne les laissons pas reprendre confiance"

Le LHC peut accéder à la Ligue nationale A dès samedi soir à Langnau.
07 août 2015, 11:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Gerd Zenhäusern considère toujours son équipe comme l'outsider de la série.

Lausanne est à une victoire d'une promotion en Ligue nationale A; d'un retour dans une élite qu'il avait quittée en 2005. Samedi soir à l'Ilfis de Langnau (19h45), le LHC tentera de boucler son barrage de promotion/relégation en cinq petits matches. L'entraîneur, Gerd Zenhäusern, évoque le rendez-vous emmentalois.

On dit souvent que le dernier point est le plus difficile à gagner. Qu'en pensez-vous?

Ça reste un match comme un autre; nous devons l'aborder de cette manière. Le quatrième point n'est pas forcément le plus compliqué à remporter. Disons que c'est toujours la prochaine rencontre qui est la plus délicate. Un mauvais but, ou un vilain check, peut relancer une série et casser le rythme d'une équipe. A nous de ne pas les laisser reprendre confiance.

A 3-1, Lausanne est-il toujours l'outsider de la série?

Je le pense, oui. Langnau est une formation de LNA; elle comporte des joueurs capables de réagir et de nous contrer. Cependant, nous avons trouvé des solutions pour les battre et nous savons que nous pouvons gagner à l'Ilfis.

Ressentez-vous une certaine pression chez les joueurs avant le match décisif de samedi soir?

Tout le monde ressent ce type de partie de manière différente. Je peux comprendre qu'il y ait de la pression, mais il y en a davantage sur les épaules de notre adversaire; profitons-en. La différence c'est que nous, nous voulons gagner. Langnau, lui, ne doit absolument pas perdre.