Hockey sur glace: Genève Servette s'impose, Bienne et le LHC s'inclinent

Vendredi, Genève Servette a su s'imposer 4-3 face à Ambri Piotta. Le HC Bienne s'est quant à lui incliné 0-2 face à Fribourg Gottéron. Lausanne a été défaite aux tirs au but par Zurich.
21 oct. 2016, 22:11
/ Màj. le 21 oct. 2016 à 22:25
Genève Servette a su s'imposer 4-3 face à Ambri Piotta.

Fribourg s'est imposé sans discussion (2-0) sur la glace de Bienne, tandis que Genève-Servette a fêté un succès précieux (4-3) contre Ambri-Piotta en LNA. Lausanne a cédé 3-2 tab face aux Zurich Lions.

Fribourg Gottéron poursuit son redressement. Les hommes de Larry Huras ont fêté leur quatrième succès de suite et ne sont plus très loin de repasser au-dessus de la barre. Leurs deux fers de lance Julien Sprunger et Roman Cervenka ont fait étalage de leur classe pour battre le portier seelandais Jonas Hiller. Certes, le tir du capitaine fribourgeois a été détourné par un défenseur biennois (15e) en revanche, le but du Tchèque ne devait rien à personne. Il s'est d'abord amusé aux dépens de Robbie Earl avant de trouver l'ouverture d'un tir du poignet à la précision redoutable (27e). Pour Bienne, la spirale de défaites se poursuit avec un cinquième revers concédé de rang. Les hommes de Kevin Schläpfer ont vraiment manqué de poids devant la cage de Benjamin Conz, revenu à son meilleur niveau.

La sérénité n'a pas encore rejoint les rangs de Genève-Servette. Les hommes de Chris McSorley ont connu un trou noir au cours de la deuxième période qui aurait pu leur coûter un ou des points. A la 27e, ne menaient-ils pas 3-0 après des réussites du revenant Rod, de Wick suite à un démarrage surpuissant d'Impose et de Fransson en supériorité numérique ?

Mais 18'' après le troisième but, Mayer se faisait surprendre par l'ex-Genevois Berthon dans un angle pourtant bien fermé. Puis Pesonen et Emmerton sur un palet perdu par Fransson remettaient les deux équipes à égalité avant la fin de la deuxième période. En 11', les Genevois ont complètement perdu les pédales. Témoignage de leur désarroi, cette violente collision entre les deux joueurs Kast et Simek qui a laissé des traces sur les visages des deux Servettiens. Genève-Servette s'en est finalement tiré grâce à Rod auteur du 4-3 à la 44e. Le succès des Genevois prend encore plus d'importance avec les victoires de Fribourg et Langnau.

Lausanne s'est incliné (2-3 tab) contre les Zurich Lions, qui ont fêté leur deuxième succès de suite aux tirs au but après s'être incliné onze fois de suite dans cet exercice. Les Vaudois ont livré un grand match contre le contingent le plus relevé de la LNA. Le public de Malley a pu se lever dès la 4e minute quand Junland a offert une passe toute en longueur d'une précision millimétrique à Froidevaux, qui n'a laissé aucune chance à Flüeler. Mais Roman Wick s'est vite rappelé au bon souvenir de la défense vaudoise en tendant sa canne pour battre Caminada, qui suppléait Huet, annoncé blessé. Les Lausannois ont repris l'avantage sur un missile de Genazzi (son 7e but, son 16e point) à la 37e en supériorité numérique. Mais le Suédois Rundblad a égalisé à 5 contre 4 (39e). Dans la séance des tirs au but, l'inévitable Wick a marqué imité par Geering alors que seul Pesonen scorait pour le LHC.

Berne semble trouver son rythme. Les joueurs de la capitale ont rapidement fait la différence pour mener 3-1 contre Davos à la 15e minute contre Berne. Martin Plüss ne semble pas ressentir le poids de l'âge (39 ans) en ce début de championnat. Il a inscrit le 3-1 au terme d'une belle combinaison avec Scherwey et Untersander. Simion a entretenu l'espoir avec son but à la 50e minute. Les Davosiens se sont finalement inclinés 3-2.

Depuis sa prise de pouvoir, Ehlers a remis Langnau sur les bons rails. En sept matches, le Danois a fêté cinq succès à la tête des Tigers. Le dernier n'est pas le plus surprenant avec une victoire après prolongation à Zoug (2-1). Pascal Berger a marqué 3'56'' de temps supplémentaire sur un travail remarquable de DiDomenico.

Lugano a pris la mesure 4-1 de Kloten. Le Suédois Zackrisson, que l'on disait menacé après l'arrivée de Lapierre, a égalisé. Gregory Hofmann a assuré la victoire aux Tessinois avec un but dans la cage vide à 34'' du terme du temps réglementaire.

par Mouna Hussain