Lausanne se fait battre par la lanterne rouge

Deux points de perdu pour Lausanne, qui s'est fait dominer 4-3 tab par Rapperswil à Malley. L'autre match a vu la victoire de Lugano au Stade de Glace biennois, 2-1.
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Heinz Ehlers, l'air tendu.

Les matches qui suivent une pause dévolue à l'équipe nationale peuvent donner lieu à des débuts de rencontres surprenants. C'est ce qui s'est passé à Malley entre le LHC et Rapperswil. Après moins de cinq minutes de jeu, le tableau d'affichage indiquait 0-2. Une erreur d'Augsburger sur le 0-1 de Thibaudeau et une faute du duo d'arbitres Massy/Popovic sur le 0-2 attribué à Persson du gant ont douché des Lausannois par trop mollassons.

Heureusement, les Vaudois ont un tant soit peu d'orgueil et ils sont revenus animés de meilleures intentions lors du tiers médian. Ecarté des patinoires depuis plusieurs semaines, Thomas Déruns a signé son retour en réduisant le score (29e) sur une passe déviée entre les jambières de Wolf. Les Lausannois ont ensuite poussé. Les Saint-Gallois ont semblé au point de rupture, mais une erreur de Gobbi a permis à Rappi de reprendre deux buts d'avance (37e). Le Léventin s'est racheté deux minutes plus tard en plantant le 2-3 d'un puissant lancer.

Le tournant de la partie a sans conteste eu lieu entre la 47e et la 48e. Partis en contre, les Lakers ont touché la latte de Caminada. Puis après une bonne pression vaudoise dans la zone de défense adverse, Jannik Fischer a pu tromper Wolf d'un tir pris sur la ligne bleue. La décision s'est faite aux tirs au but et dans cet exercice, ce sont les Saint-Gallois qui se sont montrés les plus adroits en battant deux fois Caminada.

A Bienne, l'équipe locale y a cru longtemps mais a fini par s'incliner 1-2. Pas forcément à l'aise, Lugano a trouvé les ressources en fin de partie pour repartir du Seeland avec l'entier de l'enjeu. Le but de la victoire est tombé à la 59e de la crosse du Suédois Linus Klasen.