Le LHC s'impose à Malley, Ambri seul en tête

Lausanne s'est imposé 3-2 contre Zoug à l'occasion de la 19e journée. Genève-Servette s'est de son côté défait de Bienne 4-2 au Stade de glace.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Florian Conz (en rouge) et le LHC ont battu Santeri Alatalo et les Zougois à Malley.

Lorsque Daniel Bang a inscrit le 3-0 à la 31e, les Lausannois ont peut-être cru trop vite que les trois points étaient déjà crédités sur leur compte. Ils ont pourtant continué à agresser la défense zougoise. Colby Genoway a même trouvé le poteau gauche de Kilpelainen. Mais c'est au plus fort de la pression vaudoise que les joueurs de Suisse centrale ont choisi de frapper, par Hutchinson (36e), puis par Suri (37e). Et d'un coup, les apathiques Zougois ont semblé nettement plus concernés par la rencontre. Avec un Josh Holden de retour après ses huit matchs de suspension pour sa charge sur Julien Vauclair, les hommes de Doug Shedden ont mis la pression sur le filet de Cristobal Huet. Heureusement pour les Vaudois, le portier a une nouvelle fois sorti son match et repoussé toutes les tentatives alémaniques. Les Lausannois enchaînent une troisième victoire de suite et prennent leurs distances avec la barre. Heinz Ehlers et ses hommes n'auront pas le temps de se gargariser de cette victoire, puisqu'ils se déplacent demain soir à Lugano.

Opposé à Bienne au Stade de Glace, Genève-Servette a tremblé comme Lausanne. Mais les Genevois sont tout de même parvenus à conserver leur avance, pour l'emporter 4-2. Du côté du staff grenat, on a dû accueillir avec un certain soulagement le premier goal de la saison de Kevin Romy (44e). Un but extrêmement important qui a permis aux Servettiens de prendre deux longueurs d'avance. Plutôt à son affaire dans les buts grenat, Tobias Stephan a tout de même accordé une réussite évitable sur le 1-1 seelandais de Beaudoin à la 23e. Ce n'est pas la première fois que le futur Zougois a la concentration chancelante et se laisse battre au premier poteau. Mais pour les Genevois, l'essentiel demeure les trois points de la victoire, qui permettent aux Servettiens de consolider leur sixième place au classement. A Bienne, Kevin Lötscher a effectué son retour sur une patinoire de LNA, mais il n'a joué que cinq shifts.

Ambri-Piotta seul en tête

Dominé sur le plus petit des scores mardi dernier dans le derby tessinois, Lugano s'est bien repris contre le leader Davos (2-6). Les bianconeri ont fait la différence durant le tiers médian en inscrivant trois buts pour faire passer la marque de 1-1 à 1-4. Jacob Micflikier a pris une part prépondérante dans le succès tessinois en réussissant deux buts. A la décharge de la formation d'Arno del Curto, les blessures de Ville Koistinen (épaule, 4e) et du top scorer Marcus Paulsson (main, 23e) ont privé les Grisons de leurs deux meilleurs éléments.

Cette défaite grisonne profite à Ambri-Piotta, vainqueur de Berne 4-3 aux tirs au but. Un point suffisait aux Léventins, mais ces derniers ont eu le panache de gagner aux tirs au but. Sandro Zurkirchen a détourné tous les envois bernois, pendant que Park et Miéville trompaient Marco Bührer. Les Tessinois affichent l'impressionnant total de 40 points, deux de plus que Davos.