LNA: petite victoire de Fribourg, défaites lémaniques

Fribourg a devancé de peu Ambri-Piotta 4-3 tab à domicile. Genève s'est incliné à Berne 4-1, et Lausanne n'a pas résisté aux Lions 2-0 à Zurich.
07 août 2015, 14:17
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Marc Abplanalp, devant le Tessinois Alexandre Giroud.

Il fallait un match dans la douleur. Forcément. En crise, Gottéron ne pouvait pas s'offrir un match tranquille. Les Fribourgeois sont allés au bout des tirs au but pour arracher un deuxième point contre Ambri-Piotta (4-3 tab). Mais surtout, Fribourg a chaque fois fait preuve de caractère pour remonter un score déficitaire. Les trois buts des Dragons ont tous leur histoire. Le premier a permis à Benjamin Plüss d'inscrire son 400e point avec Gottéron. Le second, signé Mauldin, est là pour rappeler que l'Américain a fêté son retour de la plus belle des façons et que Fribourg a plus que besoin de son numéro 20 actuellement. Le troisième, tombé de la crosse de l'inévitable Sprunger au sortir d'un immense cafouillage devant la cage de Zurkirchen à la 59e, confirme que le top scorer fribourgeois est indispensable au bon fonctionnement de Gottéron. Ce troisième but, qui répondait à une lucarne de Birbaum, a sans doute sauvé la tête de l'entraîneur Hans Kossmann. Mardi, Fribourg tentera de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Champions League en accueillant les Suédois de Djurgarden.

Genève traverse une période délicate et le week-end se solde par zéro point pour les hommes de Chris McSorley après la défaite essuyée à Berne 4-1. Le boss des Vernets avait pourtant décidé de replacer Goran Bezina en défense avec Vukovic compte tenu de la suspension de Romain Loeffel. Autre décision du puissant manager grenat, la présence dans les tribunes de Paul Ranger au profit des quatre attaquants étrangers. Malheureusement ce changement n'a pas eu l'effet escompté et ce sont les Bernois qui ont dicté le jeu après leur sortie ratée à Lausanne la veille. Le premier but démontre les problèmes rencontrés par les Genevois actuellement. Un changement de ligne approximatif et Jobin a pu se présenter en bonne position pour fusiller Bays, le tout après seulement 48 secondes de jeu. Apathiques la veille à Malley, les Ours ont cette fois entamé la partie avec l'intensité que l'on attend du champion 2013. Pour Genève-Servette, il s'agira de profiter de la venue de Briançon mardi à l'occasion de la dernière journée de Champions League pour se refaire une santé et se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition européenne.

Très bon contre Berne 24 heures plus tôt, Lausanne n'a pas pu réaliser de miracle au Hallenstadion. Les Vaudois ont été battus 2-0 par les Zurich Lions. Ils ont eu de la peine à déborder le leader incontesté du championnat. Les Zurichois ont eu un brin de chance sur l'ouverture du score de Ryan Keller à la toute fin du premier tiers. Le Canadien a réussi à battre Huet dans une position difficile. Et les hommes de Heinz Ehlers savent que lorsque les Lions du Hallenstadion mènent au tableau d'affichage, cela devient plus qu'ardu de leur retirer la victoire comme ce fut le cas en play-off la saison dernière. Les Alémaniques ont assuré leur succès à la 35e sur un joli lancer de Geering. Mais les Vaudois peuvent s'estimer satisfaits de leur week-end avec les trois points récoltés à domicile contre Berne. Seule petite crainte du côté de Malley, la sortie sur blessure de Thomas Déruns au cours du troisième tiers.

Davos continue son impressionnante moisson de points avec une huitième victoire consécutive. Victime des Grisons cette fois-ci, le HC Bienne baffé 7-0. Les Davosiens ont fait une démonstration offensive avec six buteurs différents et un doublé pour Samuel Walser.

Zoug a eu besoin de la prolongation pour dominer Lugano. Les Zougois ont inscrit deux buts en l'espace de 51 secondes grâce à Lino Martschini (3e et 4e minute). Lugano a recollé grâce à ses Suédois mais Suri a donné la victoire aux joueurs de Kreis à la 62e et en infériorité numérique.

Dans la dernière rencontre de la soirée, Kloten a pris le meilleur sur Rapperswil 3-2. Menés 0-2, les Aviateurs ont profité du tiers médian pour revenir dans la partie et du troisième pour l'emporter sur une réussite de Guggisberg (53e).