LNA: victoire majeure de Fribourg

Les Fribourgeois ont remporté une grande victoire contre Kloten 3-2, en matche du tour contre la relégation. Ambri-Piotta a écarté Rapperswil de justesse 5-4.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
HC Fribourg-Gotteron Stuermer Julien Sprunger, zweiter von rechts, feiert mit Jeremie Kamerzin, rechts, das 0-2 gegen Kloten Flyers Stuermer Cyrill Buehler, vonre von links, und Corsin Casutt waehrend dem Eishockey-Spiel in der Platzierungsrunde 2 der National League A zwischen den Kloten Flyers und dem HC Fribourg-Gotteron am Dienstag, 3. M?rz 2015, in der Kolping Arena in Kloten. (KEYSTONE/Patrick B. Kraemer)

Fribourg a stoppé l'hémorragie en s'imposant dans l'antre des Aviateurs. Pour ces deux équipes mal en point, il fallait impérativement réussir un bon résultat. Les Fribourgeois ont débuté la partie comme il le fallait en frappant à deux reprises (17e et 18e), avant de voir les Zurichois revenir à hauteur à la 32e. La délivrance a finalement eu lieu à la 55e sur un but d'Abplanalp. Cette victoire des Dragons leur permet de rester en tête du tour contre la relégation avec 63 points, soit quatre de plus que les Flyers.

Dans l'autre rencontre, Ambri-Piotta n'a pas manqué l'occasion d'ajouter trois points à son total actuel en dominant Rapperswil 5-4. Mais les Léventins ont offert deux visages à leurs supporters. Menant 4-0 à la 33e puis 5-1 à la 39e, les Tessinois de Serge Pelletier ont vu les Saint-Gallois revenir petit à petit lors du troisième tiers. Hürlimann, Schommer et Ryser ont scoré. En vain. Les Léventins sont à une longueur des Fribourgeois.

Après 25 minutes à jeter au feu, les Lausannois ont pris les choses en mains. Bien leur en a pris puisqu'ils ont ouvert le score sur un joli lancer de leur top scorer finlandais Louhivaara (31e). Mieux, les Vaudois ont profité d'une longue période à 5 contre 4 pour doubler la mise via Miéville (35e). Galvanisés par cette "pluie" de buts, les hommes de Heinz Ehlers ont continué à mettre de la pression sur la cage de Bührer et Froidevaux est passé à un poteau du 3-0 (37e). Sans doute tancés par leur entraîneur, les Ours sont revenus dans le troisième tiers avec des intentions plus belliqueuses. Et sur leur premier power-play, les Bernois ont trouvé la faille par Gragnani. Alors forcément, les Lausannois ont eu tendance à se replier et à procéder par contre. Louhivaara a encore eu une possibilité de mettre son équipe à l'abri. Et les Lions ont tremblé en se recroquevillant devant Cristobal Huet. Mais tout s'est finalement bien terminé en faveur d'un LHC qui égalise à 1-1 dans la série contre Berne.

Aux Vernets, Genève-Servette savait qu'il allait aux devants d'une rencontre difficile puisque les Grenat devaient se fier au jeune Gauthier Descloux dans la cage compte tenu de la suspension de Robert Mayer. Calme, précis et lucide, le portier de 18 ans a grandement participé à la victoire des Genevois 2-1. Pourtant les actions des Aigles n'étaient pas au plus haut après trente minutes et le but inscrit par McLean (28e). Mais Jacquemet a remis les deux équipes à niveau à la 35e et la partie a gagné en émotions. La décision s'est faite à la 55e sur un jeu de puissance impeccablement négocié par les Grenat. Profitant de la pénalité infligée à Julien Vauclair, Tom Pyatt a offert un bijou de passe du revers à Daniel Rubin. Sans se poser de question, l'ancien attaquant du CP Berne a fusillé Manzato pour donner l'avantage à ses couleurs. Du coup, les Aigles sont les seuls à mener 2-0 dans leur série face à Lugano

Vainqueurs 5-0 au Hallenstadion à la surprise générale, les Biennois sont redescendus sur terre. Face à des Zurich Lions concentrés et revanchards, la légion du Hockeygott Kevin Schläpfer n'a pas pu rendre l'impossible possible une seconde fois (défaite 3-1). Un doublé de Baltisberger a fissuré la confiance de Biennois qui ont une fois encore tout donné pour remonter leur handicap dans les dernières minutes. Haas est parvenu à réduire la marque à la 51e, mais les Bernois se sont arrêtés à un but. En fin de partie, Cunti a inscrit le 3-1 décisif pour égaliser à 1-1 dans la série.

Zoug s'est parfaitement repris à Davos après la fessée (6-1) reçue chez lui lors de l'acte I de ce dernier quart de finale. Les joueurs de Harold Kreis ont disposé des Grisons 1-0 sur une réussite de Bouchard à la 52e. Ceci prouve encore une fois qu'en deux ou trois jours, tout peut évoluer très vite en play-off.