NHL: le Bernois Sven Bärtschi contribue à la victoire 4-1 de Vancouver face à Arizona

Mercredi, Vancouver a battu Arizona 4-1, grâce notamment à un but et deux assists du Bernois Sven Bärtschi. Dans les autres matchs de la soirée de NHL, Nashville s'est imposé 5-1 face à Dallas. Minnesota a battu Winnipeg 3-1.
24 nov. 2016, 08:26
/ Màj. le 24 nov. 2016 à 08:53
Sven Bärtschi a mené un très beau match.

Un but et deux assists: Sven Bärtschi a connu l'une des plus belles soirées de sa carrière lors de la victoire 4-1 de Vancouver à Glendale face à Arizona. Le Bernois a évolué aux cotés de Bo Horvat et d'Alex Burrows dans une troisième ligne qui a réussi un véritable festival. Ce trio aura, en effet, comptabilisé 8 points dans cette rencontre qui a vu par ailleurs Luca Sbisa réussir un assist.

 

 

Lors de cette rencontre, Sven Bärtschi a tenu à rendre hommage à l'un de ses anciens coéqipiers en Ligue mineure, Craig Cunningham qui s'est effondré le week-end dernier sur la glace avant de jouer un match avec son équipe de Tucson (AHL). Son état est jugé très critique. Le Bernois, qui a obtenu la deuxième étoile, avait écrit le mot "Cunny" sur sa canne.


La soirée a été également très belle pour Roman Josi, Yannick Weber et Nino Niederreiter. Nashville, avec notamment un assist de Josi, s'est imposé 5-2 devant Dallas pour occuper à nouveau un rang synonyme de qualification pour les play-off. Victime d'une charge violente deux jours plus tôt, contre Tampa Bay, Josi a tenu sa place. Le Bernois a bénéficié d'un temps de jeu de 25'49'' pour un bilan de +2. Celui de Yannck Weber fut neutre. 

 

 


Minnesota a, pour sa part, battu Winnipeg 3-1. Une fois encore, le Wild a pu s'appuyer sur le brio du gardien Devan Dubynk qui n'a encaissé que 13 buts lors de ses 11 derniers matches, pour rafler la mise. Aligné durant 14'22'', Nino Niederreiter a été crédité d'un bilan neutre. 
Celui de Mark Streit, auteur d'un assist, fut de +1 à Tampa Bay. Philadelphia a, toutefois, été battu 4-2 par Tampa Bay qui a marqué deux buts en l'espace de... 12 secondes dans l'ultime tiers pour renverser une situation compromise.