IAM cherche toujours un partenaire

Michel Thétaz, patron de l'équipe IAM, ne veut pas encore jeter l'éponge. Il cherche toujours un partenaire pour poursuivre l'aventure. Mais le Valaisan admet, aussi, que l'espoir s'amenuise de jour en jour.
02 juil. 2016, 14:17
/ Màj. le 02 juil. 2016 à 14:26
Michel Thétaz ne veut pas se résoudre à ranger le maillot IAM.

Présent au Mont-Saint-Michel, samedi matin, là où le départ du 103e Tour de France a été donné, Michel Thétaz ne perd pas espoir de poursuivre l'aventure avec IAM. Le Valaisan, établi depuis des années à Genève, espère toujours dénicher un partenaire. "La situation est très difficile, cette année, admet-il. Il y a des contacts, mais personne ne paraît disposé à s'investir réellement. Or, si je ne tiens pas à quitter le peloton, je ne veux pas non plus que l'équipe devienne médiocre. L'idée, c'est de continuer à grandir. Cela implique davantage de moyens. Je ne me suis pas fixé de délai, par rapport à nos démarches. Mais il faut bien reconnaître que l'espoir s'amenuise de jour en jour."

Michel Thétaz rentre samedi soir en Suisse. Il compte bien effectuer plusieurs allers-retours entre Genève et la France ces trois prochaines semaines.

par Christophe Spahr