L'UCI avance sur la création de sa commission indépendante

L'UCI a confié à l'Australien John Coates, président de l'instance dirigeant le Tribunal arbitral du sport (TAS), le soin d'élaborer la commission indépendante chargée d'évaluer son rôle dans l'affaire Armstrong.
06 août 2015, 15:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'Américain Lance Armstrong, vainqueur de sept Tours de France de 1999 à 2005, fait l'objet d'un rapport de plus de 1000 pages qui conclut à un usage massif de dopage.

Sérieusement égratignée par le rapport de l'Agence antidopage américaine (Usada) qui l'accuse d'avoir protégé l'ex-roi du peloton, l'UCI avait promis de faire appel à une commission externe pour se pencher sur ces différentes accusations.

Un premier pas est fait avec le choix de cette personnalité des instances sportives pour piloter l'élaboration de cette commission. Président du Conseil international de l'arbitrage en matière de sport, l'organe suprême du TAS, John Coates est aussi président du Comité olympique australien et membre du Comité international olympique. La seconde étape est la désignation des membres de cette commission.
 
"La Commission indépendante sera composée de trois membres: le premier, son Président, sera un avocat expérimenté de renom, le deuxième sera un juricomptable recommandé par le Président de la commission et le troisième sera un administrateur sportif chevronné. Les trois membres seront indépendants du monde du cyclisme", a précisé l'UCI dans un communiqué.