Réservé aux abonnés

La F1, ce sport incertain où le pilote dépend de son bolide

La saison 2012 débute ce week-end, à l'occasion du Grand Prix d'Australie à Melbourne. Dans un monde où la mécanique est reine, les pilotes jouent-ils réellement un rôle dans la course au succès?
05 août 2015, 15:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5837573

"La Côte" ouvre les frontières de votre région au sport de l'étranger. De l'Europe à l'Amérique en passant par l'Afrique, l'Asie et l'Océanie, votre quotidien vous fait découvrir des facettes externes à l'actualité sportive régionale, un mercredi sur deux. Cette semaine, la Formule 1 et la reprise du championnat du monde est à l'honneur dans la rubrique "Sport sans frontières".

sports@lacote.ch

Où était passé le spectacle? C'est la question que nombre d'observateurs amateurs ou professionnels se sont posés, jusqu'à fin 2010, dans un monde où la technologie et l'aérodynamisme semblaient avoir p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois