Réservé aux abonnés

Le CIO ne suspend pas la Russie!

Le Comité international olympique a tranché: ce sera aux fédérations internationales de statuer.
24 juil. 2016, 23:35
/ Màj. le 25 juil. 2016 à 00:01
epa05439101 (FILE) A file picture dated 23 February 2014 of the Olympic flag (L) and the Russian flag (R) during the Closing Ceremony of the Sochi 2014 Olympic Games in the Fisht Olympic Stadium in Sochi, Russia. The International Olympic Committee (IOC) on 24 July 2016 announced that Russia will not receive a blanket ban from the Rio 2016 Olympic Games following the country's doping scandal. The IOC said that it would be the responsibility of the individual sports federations to check the doping records of Russian competitors under its jurisdiction.  EPA/HANNIBAL HANSCHKE *** Local Caption *** 52752743 FILE RUSSIA RIO 2016 OLYMPIC GAMES

Le Comité international olympique (CIO) a décidé hier de ne pas suspendre le Comité national olympique russe (ROC). Le CIO laisse ainsi les fédérations internationales statuer au cas par cas sur la participation des sportifs russes, au regard de critères très stricts, avant les Jeux de Rio.

«Les sportifs russes des 28 sports olympiques doivent assumer les conséquences de la responsabilité collective (de leur pays) et la présomption d’innocence ne peut leur être appliquée, souligne le communiqué du CIO. D’un autre côté, la justice individuelle doit être appliquée et tout athlète doit pouvoir pro...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois