Réservé aux abonnés

Lea Sprunger, après son titre européen: "Je n’ai pas eu beaucoup le temps de souffler"

Lea Sprunger est rentrée lundi en Suisse, la tête encore dans les nuages, avant d'être fêté par les communes de Nyon et Gingins, ce mercredi. Elle raconte les jours qui ont suivi son sacre et son nouveau statut de championne d'Europe.
15 août 2018, 16:30 / Màj. le 17 août 2018 à 16:47
La toute nouvelle championne d’Europe du 400m haies a pu longuement savourer sa victoire lors de son tour du stade, vendredi soir à Berlin.

Cinq jours ont passé depuis cette folle soirée du 10 août et Lea Sprunger commence gentiment à descendre de son petit nuage. Elle retrouve peu à peu sa «vie normale», loin de la fourmilière berlinoise et de toutes ses requêtes médiatiques. «Je suis retournée faire les courses à la Coop mardi matin, lâche la championne d'Europe du 400 m haies, dans un éclat de rire. Ce n’est pas trop difficile de reprendre la vie réelle.» 

Il faut dire que Lea a les pieds b...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois