Réservé aux abonnés

Les flammes ont eu raison des espoirs de Pascal Perroud

Des soucis mécaniques ont contraint le pilote de La Côte à l’abandon dès la 4e spéciale du Rallye du Chablais. Loeb a décroché la victoire.
07 juin 2017, 00:40
/ Màj. le 07 juin 2017 à 00:01
Aigle, Villars, Vernayaz, Rallye du Chablais 2017, au stand de Pascal Perroud, photos Cédric Sandoz

arnaud david (texte) cédric sandoz (photos)

arnaud.david@lacote.ch

«C’est comme ça, parfois, le rallye...» Derrière ces quelques mots teintés de fatalisme, Pascal Perroud ne cherche pas à dissimuler sa déception. Vendredi, lors de la première journée du Rallye du Chablais, la chance n’a pas daigné prendre place aux côtés du Bursinois et de son navigateur Romain Blondeau. Lâché par la mécanique, le duo a dû mettre la flèche dès la 4e spéciale, quittant prématurément une course marquée par la lutte au sommet que se sont livrés Sébastien Loeb et Sébastien Carron, duel qui a fini par tourn...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois