Les gymnastes suisses en finale messieurs quand les filles déçoivent

Alors que les gymnastes suisses participeront à la finale par équipe mardi aux Mondiaux de Manning en Chine, les Suissesses ont déçu ce dimanche. Giulia Steingruber et ses équipières ne figureront pas en finale par équipe féminine.
07 août 2015, 14:18
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les gymnastes suisses (ici Oliver Hegi au cheval d'arçon) a décroché le 8e et dernier ticket aux Mondiaux de gymnastique à Nanning en Chine.

L'équipe de Suisse masculine a réussi l'exploit de se qualifier pour la finale des Mondiaux de Nanning (Chine), en dépit de plusieurs absences. Giulia Steingruber et ses équipières ne feront en revanche pas partie des huit finalistes.

La formation masculine a décroché le 8e et dernier ticket en devançant des pays comme la Roumanie, la France, l'Ukraine ou la Corée du Sud. Privé notamment des polyvalents Pablo Brägger et Claudio Capelli, l'entraîneur Bernhard Fluck n'a ainsi pas eu à déplorer la moindre chute au cheval d'arçons. Ses protégés sont parvenus à dompter leurs craintes sur l'engin où ils sont habituellement le moins à l'aise, devançant même les champions olympiques chinois! Oliver Hegi, Christian Baumann, Eddy Yusof, Pascal Bucher, Benjamin Gischard et Kevin Rossi se sont également illustrés aux barres parallèles.

"C'est fantastique"

Les Helvètes ne s'étaient plus hissés en finale du concours par équipes depuis les Mondiaux 2006 à Aarhus (Dan), où ils avaient terminé au 8e rang. "C'est fantastique, a lancé Bernhard Fluck. Ils ont fait un boulot génial." Le Zurichois, dont la formation avait terminé 9e des Européens de Sofia en mai dernier, avait misé sur un total maximal de 343 points. Au final, ce fut presque trois unités de plus.

Sur le plan individuel, le vice-champion de Suisse Oliver Hegi (21e au total, mais 16e parmi les qualifiés) s'est mis en évidence avec un total de 86,831 qui lui assure une place en finale du concours général, jeudi (24 qualifiés). Christian Baumann (35e au total) et Eddy Yusof (38e) ont en revanche échoué, tout comme Pascal Bucher qui a manqué la finale des barres parallèles pour moins d'un dixième de point. Le meilleur résultat de ces qualifications a été obtenu par le quadruple champion du monde japonais Kohei Uchimura. Par équipes, la Chine a devancé le Japon et les Etats-Unis.

Décetpion de Steingruber

La déception est à l'inverse immense pour Giulia Steingruber et ses équipières Ilaria Käslin, Stefanie Siegenthaler, Caterina Barloggio, Laura Schulte et Nicole Hitz, qui ont accumulé les chutes dimanche au cours des qualifications. Les Suissesses sont en effet certaines de ne pas faire partie des huit meilleures équipes alors que la seconde partie des qualifications aura lieu lundi: elles figuraient au 10e rang dimanche soir...

Giulia Steingruber n'est même pas ressortie du lot au cours d'une journée noire. Pire, la St-Galloise n'a qu'une seule certitude avant la suite des qualifications: elle ne participera pas à la finale du sol, après avoir chuté à la réception de ses deux dernières diagonales de sauts. Et elle pourrait dans le pire des cas ne pas disputer la moindre finale dans ces joutes.

La championne d'Europe en titre de saut ne pointe ainsi qu'au 6e rang provisoire dans sa discipline de prédilection, et garde également de minces espoirs de qualification à la poutre où elle occupe aussi la 6e place. "C'est une journée à oublier. Je n'ai aucune excuse", lâchait Giulia Steingruber, qui n'a obtenu que 54,966 points au concours général. Un total indigne de son talent, mais qui pourrait suffire pour faire partie des 24 finalistes du concours complet. "J'espère que j'aurai la possibilité de prouver que je peux faire beaucoup mieux", expliquait-elle.