Morat-Fribourg: le Kényan Abraham Kipyatich explose le record

Une nouvelle marque a été établie ce dimanche sur les 17,17 km du Morat-Fribourg en 50'28. Le Kényan Abraham Kipyatich, 21 ans, a battu le record de 50 secondes.
07 août 2015, 14:18
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le Kényan Abraham Kipyatich, a avalé les 17,17 km de Morat - Fribourg en 50'28, améliorant de 50 secondes le record du parcours.

Rarement démonstration aura été aussi impressionnante sur le bitume helvétique. Le Kényan Abraham Kipyatich, 21 ans, a avalé les 17,17 km de Morat - Fribourg en 50'28, améliorant de 50 secondes le record du parcours vieux de dix ans. Tadesse Abraham, fraîchement naturalisé suisse, a décroché un podium (3e) qui le satisfaisait pleinement.

Le record du Néo-Zélandais Jonathan Wyatt (51'18) semblait intouchable et n'avait du reste jamais été approché. Mais Kipyatich, déjà vainqueur en solitaire de la Course de l'Escalade 2013 à Genève, n'a eu cure de toute considération tactique et a appuyé sur le champignon d'entrée de jeu. Il n'a fait que creuser l'écart. Sous sa foulée légère et puissante à la fois, la très redoutée montée de La Sonnaz a ressemblé à une petite bosse insignifiante.

"J'ai poussé sur le plat et juste maintenu le rythme en montée", explique le lauréat, avec une simplicité désarmante. Kipyatich descendait tout juste d'un stage d'entraînement en altitude au Kenya, à Iten. Le vainqueur 2013, son compatriote Bernard Bett, se classe 2e en 53'13 et Abraham, récent 9e du marathon des Championnats d'Europe à Zurich, 3e en 53'27. Un chrono qui lui aurait permis de gagner la plupart des éditions précédentes.

"J'étais encore un peu fatigué de mon marathon et je n'ai pas suivi une très bonne préparation pour cette course", a expliqué le Genevois d'adoption, très content malgré tout. "Chaque année, on voit arriver de super Kényans. Mais ils ne restent pas longtemps sur le circuit." Tadesse Abraham, lui, est un fidèle de la classique fribourgeoise, qu'il disputait pour la sixième fois (2e en 2006).

Promis à une belle carrière

La star du jour, Abraham Kipyatich, passe relativement inaperçu dans son pays mais possède largement le talent pour réussir une belle carrière sur route, puisque la piste ne semble pas le brancher particulièrement. "Je suis encore jeune", sourit-il.

Son manager, l'Allemand Alexander Hempel, qui l'avait repéré sur un cross au Kenya en février 2013, lui avait donné une consigne claire: le record (et la prime de 5000 francs qui l'accompagnait). "Je lui avais dit de ne pas se soucier des autres ni d'admirer le paysage, et de foncer. Les conditions étaient parfaites. Je pense que ce record va tenir un moment."

Chez les dames, les Kényanes ont signé un triplé. En 59'54, Viola Jelagat a devancé Cynthia Kosgei (1h01'13) et Mary Wanjohi (1h01'45). La championne de Suisse des courses de montagne et gagnante de la Patrouille des glaciers, la Vaudoise Maude Mathys, a réussi une très belle course (4e en 1h02'54). Dans quinze jours, elle courra le marathon d'Amsterdam. Une autre Romande, Laura Hrebec (6e), s'est mêlée à la lutte pour les places d'honneur en devançant largement la lauréate 2013, la Soleuroise Martina Strähl, 8e seulement.

Un total de 11'726 coureurs étaient inscrits, pour 10'763 partants.