Moto2: Tom Lüthi partira en pole position au Grand Prix d'Australie

Tom Lüthi confirme sa bonne forme du moment sur le circuit de Phillip Island. Le pilote bernois s'élancera dimanche matin en pole position du Grand Prix d'Australie.
22 oct. 2016, 09:21
/ Màj. le 22 oct. 2016 à 09:23
Thomas Luethi pourrait profiter de la double chute du Français Zarco ce dimanche.

Thomas Lüthi s'élancera en pole position dimanche au Grand Prix d'Australie. Le Bernois a réussi le meilleur temps des qualifications en Moto2 sur le circuit de Philipp Island.

Cette onzième pole position de sa carrière, la troisième de l'année, Thomas Lüthi l'a décrochée de haute lutte. Au guidon de sa Kalex, le pilote emmentalois a devancé l'Italien Mattia Pasini et le Britannique Sam Lowes, de respectivement cinq et six centièmes.

Cette séance a été particulièrement agitée avec plusieurs chutes, dont celles du Français Johann Zarco. Le champion du monde, et actuel leader au classement général, est allé deux fois à terre et ne pointe qu'au 10e rang sur la grille de départ.

Thomas Lüthi, lui, a parfaitement maîtrisé le tracé de Philipp Island. Il faut dire qu'il apprécie ce circuit, où il s'était imposé en 2005, lorsqu'il courait encore en 125 cm3. Il y a également brillé en Moto2 avec des podiums en 2013 et 2014 (à chaque fois 2e).

Dimanche matin (dès 5h20 en Suisse), une semaine après sa victoire au GP du Japon, le Bernois va partir en quête d'une seconde victoire de suite en Grand Prix, ce qui ne lui est encore jamais arrivé dans sa carrière. Il va aussi tenter de se rapprocher de la tête du championnat du monde, où son retard se monte à 43 points sur Johan Zarco et 22 sur Alex Rins (seulement 16e sur la grille).

Jesko Raffin, l'autre Suisse en forme

L'autre bonne nouvelle suisse de ces qualifications en Moto2 est venue de Jesko Raffin. A la surprise générale, le Zurichois de 20 ans a signé le cinquième chrono. Une sacrée performance pour celui qui n'avait jamais fait mieux qu'une 18e place en qualification, en septembre dernier à Silverstone.

Le Fribourgeois Robin Mulhauser, lui, partira beaucoup plus loin sur la grille, en 28e position.

En MotoGP, Marc Marquez (Honda) s'élancera tout devant. L'Espagnol, déjà assuré du sacre au championnat du monde, a conquis la 65e pole position de sa carrière en devançant le Britannique Cal Crutchlow.

Ses habituels rivaux, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, ont raté leurs qualifications. L'Espagnol n'est que 12e sur la grille, et l'Italien 15e.