Post-Cup: Philippe Bandi et Patricia Morceli-Bühler vainqueurs

La Post-Cup s'est achevée avec la course de la Saint-Sylvestre à Zürich. Patricia Morceli-Bühler et Philippe Bandi remportent la mise.
03 août 2015, 21:35
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
philippe_bandi

Philippe Bandi et Patricia Morceli-Bühler se sont assuré la victoire au classement général de la Post-Cup à l'occasion de la Course de la Saint-Sylvestre à Zurich. Ce succès dans la série qui regroupe les courses sur routes les plus significatives de Suisse rapporte 7000 francs

Le Bernois Bandi avec sa 7e place sur les 8,8 km du parcours à travers la Vieille Ville de Zurich s'est classé meilleur Suisse en 26'16''. A l'occasion de sa cinquième course de la Post-Cup en 2011, il a fêté son cinquième succès et s'est adjugé le classement général pour la troisième fois après 2007 et 2008. La victoire dans cette série qui regroupe les courses sur routes suisses les plus significatives est récompensée de 7000 francs. Bundi a distancé le champion d'Europe du marathon, Viktor Röthlin, de 8''. Sur les courtes distances, le Bernois est supérieur à l'Obwaldien même quand les deux hommes sont dans leur meilleure forme.  

Les 10'000 francs de gains ont réjoui Bandi. A 34 ans, il a démissionné de son emploi à PostFinance pour la fin de l'année afin de se consacrer entièrement au sport en 2012, année olympique. Les frais pour ses camps d'entraînement sont déjà couverts. Il veut tenter une dernière fois d'arracher sa qualification sur 5000 m la saison prochaine où se dérouleront les championnats d'Europe à Helsinki et les Jeux de Londres.  

Bandi s'envolera le 3 janvier à Dullstroom (AfS). Il s'entraînera avec un groupe de Scandinaves parmi lequel figure un coureur de 3000 steeple annoncé à 8'15''. Après un retour en Suisse (25 janvier) suivra un stage au Portugal (3 au 17 février) puis il participera aux Championnats de Suisse en salle à St-Gall et peut-être aux Nationaux de cross. Ensuite devrait suivre un nouveau stage en altitude peut-être avec un nouveau séjour en Afrique du Sud.  

«La Post-Cup est une bonne affaire», a souligné Bandi. Certes, en tant que spécialiste de la piste, il doit se concentrer sur d'autres priorité. Mais la Post-Cup reste intéressante pour lui. «Une course on peut laisser aller mais pas Zurich.»

Patricia Morceli-Bühler a dû s'arracher sur les 6,3 km de l'épreuve féminine. La Zougoise avait été légèrement malade la semaine dernière et cela était visible. Classée quatrième Suissesse à Zurich, elle a pu conserver la tête à la Post-Cup. Avec l'argent de la prime, elle va s'offrir un petit rêve. Elle va acheter à ses deux enfants et à son filleul un maillot du CP Zoug. Pour les camps d'entraînement, seul un séjour au Portugal en février est prévu jusqu'à maintenant. «L'altitude ne m'a pas convenu. J'avais mal à la tête», avance-t-elle pour expliquer son renoncement à un stage en montagne.  

L'athlète du TV Cham a bouclé une saison en dents de scie. Après le marathon de Zurich, elle a souffert d'une inflammation du talon. Elle a ensuite souffert du dos. Elle n'a retrouvé sa pleine condition que durant l'été. Sa décision de tenter de se qualifier pour le 10'000 m des Championnats d'Europe à Helsinki en juin 2012 fut la bonne au lieu de stresser pour une hypothétique limite pour le marathon olympique. «Je n'ai encore jamais participé à une grande manifestation sur la piste», précise-t-elle pour légitimer sa décision. Elle veut profiter de son travail dans le domaine de la vitesse en vue du marathon des Championnats d'Europe 2014 à Zurich.

Comme Bandi, Morceli-Bühler ne tarissait pas d'éloges pour la Post-Cup. «C'est une grande épreuve», lâchait la Zougoise de 37 ans. Elle aime la diversité des distances.  

La championne d'Europe de course de côte Martina Strähl (LV Langenthal) a terminé première Suissesse à Zurich. La Soleuroise a couru de manière plus agressive qu'il y a deux semaines à Bâle. Elle a distancé la triathlète Nicola Spirig de 12''.