Réservé aux abonnés

"Quand on est dans l'extrême, on veut toujours aller plus loin"

Le Valaisan Jean-Yves Michellod, atteint d'une paraplégie, a présenté ses films afin de faire prendre conscience des risques des sports extrêmes, vendredi à Longirod.
07 août 2015, 12:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7557105.jpg

"On ne peut pas en vouloir à la montagne après un accident. L'extrême, c'est aussi des risques qu'il faut assumer ", rappelle Jean-Yves Michellod (37 ans), vainqueur de la première édition de l'Xtreme de Verbier en 2004. Les risques, l'ancien guide de montagne et freerider les connaissait bien.

Il n'a pourtant pas pu se sortir en 2006 de l'avalanche qui lui a coûté sa carrière, mais pas sa vie. Une chance dans son malheur. " Des avalanches, j'en avais évité des dizaines. Celle-l&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois