Cologna s'élance pour une saison de Coupe du monde ce week-end

Dario Cologna n'a rien perdu de son appétit. Le Grison s'élance pour la saison de Coupe du monde ce week-end en Norvège avec l'ambition de décrocher un troisième globe de cristal et une troisième victoire au Tour de Ski, les deux allant souvent de pair.
03 août 2015, 19:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
dario_cologna_key

«Ma préparation a été bonne, j'ai progressé à peu près partout et je suis très confiant», a relevé le champion olympique du 15 km avant de s'envoler pour la Scandinavie. Les résultats des tests sur tapis roulant à Macolin sont prometteurs. Cologna a par ailleurs remporté l'ultime course interne face à ses copains de l'équipe nationale, le week-end dernier à Davos. 

S'imposer rapidement  
L'hiver passé, le Grison avait rapidement fait la différence en Coupe du monde en marquant de nombreux points pendant que son rival norvégien Petter Northug différait son début de saison. Cologna se  voit bien répéter ce schéma cet hiver, d'autant que la Coupe du  monde captera toute l'attention puisqu'il n'y aura ni Championnat du monde, ni JO.

Les premières courses, avec un 15 km en style libre samedi à Sjusjoen (No) rapidement suivi par l'étape de Davos les 10 et 11 décembre et le Tour de Ski, ont de quoi lui convenir. «On doit s'attendre à retrouver devant les mêmes athlètes que l'hiver dernier», prévoit Guri Hetland, l'entraîneur en chef des Suisses. Soit, outre Cologna, les Northug, Lukas Bauer (Tch), Alex Harvey (Can), Marcus Hellner (Su), Daniel Rickardsson (Su) ou Sami Jauhojaervi (Fin). 

Par rapport aux autres pays, les Suisses ont l'avantage d'avoir pu se préparer à domicile sur de la neige durant tout l'automne, sur une piste de 1,3 km aménagée à Davos dont le revêtement avait pu être conservé pendant l'été grâce à un procédé spécial. Des conditions idéales, qui ont dispensé l'équipe d'aller en stage en Scandinavie, où la météo, très douce, était défavorable. /si