Descente de Val d'Isère: Lara Gut rate une porte, exploit de Michelle Gisin, 7e

Après avoir été éliminée vendredi en combiné, la Tessinoise a été disqualifiée samedi à Val d'Isère en descente, après avoir raté une porte. Michelle Gisin a par contre brillé en décrochant la 7e place avec le dossard 51! C'est la Slovène Ilka Stuhec qui a réalisé le meilleur temps.
17 déc. 2016, 11:42
/ Màj. le 17 déc. 2016 à 14:15
Lara Gut n'a plus qu'à oublier l'étape de Val d'Isère.

L'étape de Val d'Isère tourne au fiasco pour Lara Gut. Au lendemain d'une élimination en combiné, la Tessinoise a subi le même sort samedi en descente, remportée par l'inarrêtable Ilka Stuhec.

La skieuse de Comano, qui était très attendue cette fin de semaine en Haute Tarentaise, n'a désormais plus que le super-G de dimanche pour sauver les apparences. Mais pour cela, elle devra retrouver la confiance sur cette piste Oreiller-Killy, qui lui avait pourtant si souvent souri par le passé.

Samedi, Lara Gut a été piégée dans un dévers. Chahutée avec les skis qui "tapent", la Tessinoise a perdu la bonne ligne, sans parvenir à se récupérer à temps pour passer la porte suivante. Cette élimination est d'autant plus rageante qu'elle avait déjà commis une grosse faute vendredi à cet endroit.

Ces deux éliminations consécutives sont évidemment lourdes de conséquences au classement général de la Coupe du monde. La tenante du titre reste bloquée à 105 points de Mikaela Shiffrin, absente à Val d'Isère. Lara Gut n'est même plus que quatrième dans la hiérarchie mondiale, devancée aussi par Sofia Goggia et Ilka Stuhec.

Déjà deux fois victorieuse à Lake Louise, Ilka Stuhec est en train de réussir un début de saison "à la Lindsey Vonn" avec trois victoires en autant de descentes, auxquelles il faut ajouter son succès vendredi en combiné. On rappellera que la Slovène aux skis suisses (Stöckli), longtemps freinée par les blessures, n'était jamais montée sur un podium en Coupe du monde avant d'attaquer cette saison.

La skieuse de Maribor s'est imposée samedi devant l'Autrichienne Cornelia Hütter (à 0''28) et l'Italienne Sofia Goggia (à 0''32). La skieuse de Bergame, l'autre révélation de ce début de saison, en est désormais à six podiums cet hiver. Mais contrairement à Ilka Stuhec, elle n'a pas encore goûté à la victoire.

Lara Gut éliminée et Corinne Suter hors du top 15, la journée suisse a été sauvée par Michelle Gisin, qui a signé un sacré coup à l'occasion de sa première descente en Coupe du monde. Pour son baptême du feu, l'Obwaldienne s'est classée à une bluffante 7e place avec son dossard 51. Comme quoi, "boostée" par sa 2e place en combiné vendredi, la petite soeur de Dominique semble désormais capable de tout.