Le freerider de Chamonix Tof Henry échappe de peu à une grosse avalanche

L'été est à peine derrière nous que les freeriders ont déjà les spatules qui démangent. Et, en haute altitude, la neige est tombée massivement ces dernières semaines. Le Chamoniard Tof Henry s'en est rendu compte le weekend dernier alors qu'il se dégourdissait les jambes dans le massif du Mont-Blanc. Une énorme plaque s'est détachée à quelques mètres de ses skis. Il n'a, heureusement pour lui, pas été emporté.
20 oct. 2016, 16:58
/ Màj. le 20 oct. 2016 à 17:29
A quelques mètres près, Tof Henry s'offrait un aller simple pour le fond de ce couloir.

Le mois d'octobre n'est pas encore terminé, mais pour les professionnels de la glisse, il est déjà plus que temps de rechausser les lattes. Certains ont eu la chance d'aller dans l'hémisphère sud pour profiter des conditions hivernales, d'autres se sont contentés des glaciers. Mais pour les puristes, rien ne vaut une bonne descente dans la poudreuse de nos Alpes. Et ça tombe bien. Depuis quelques semaines, la neige est tombée en quantité en très haute altitude. 

Le freerider de Chamonix Tof Henry a voulu tester ce premier manteau neigeux chez lui, dans le massif du Mont-Blanc, sur le Petit Flambeau pour être plus précis, à 3'407 mètres d'altitude. 

Dès le départ, il a coupé une ligne de crête avant de s'arrêter quelques dizaines de mètres plus loin. Une immense plaque de neige s'est alors détachée à quelques mètres de ses spatules. Heureusement pour lui, il n'a pas été emporté. 

 

 

On en profite pour rappeler à tous les mordus de poudreuse qu'un maximum de prudence s'impose, même en conditions d'avant-saison... 

par Olivier Hugon