Le ski suisse régresse au plan mondial

La Suisse a perdu un rang au classement de la Coupe du monde par nations. Derrière l'indéboulonnable Autriche, les skieurs helvétiques ont été devancés cet hiver par l'Italie.
05 août 2015, 16:05
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
lara_gut

La Suisse n'avait plus été si mal classée depuis l'hiver  2005/2006, lorsqu'elle avait échoué au 5e rang. Depuis, elle avait  toujours terminé à la 2e place.

Ce recul s'explique notamment par les nombreuses blessées dans  l'équipe féminine. Des leaders comme Dominique Gisin et Fabienne  Suter ont manqué deux mois de compétition. La mauvaise saison d'une  Lara Gut ou d'un Carlo Janka ont également plombé l'équipe de  Suisse, qui fut aussi longtemps menacée par ses poursuivants  américains et français.

Outre une question de prestige, cette régression du 2e au 3e  rang a des conséquences financières pour Swiss-Ski. La Fédération  va perdre des bonus de la part de ses sponsors, estimés à 250'000  francs.

De son côté, l'Autriche a poursuivi son écrasante domination.  Disposant d'une densité de coureurs incomparable, les héritiers de  Franz Klammer et Annemare Moser-Pröll ont terminé 1ère nation pour  le 23e hiver consécutif. Il faut remonter à 1989 pour retrouver un  autre pays, la Suisse en l'occurrence, en tête de ce classement.

Par rapport à son rival historique, l'Autriche a creusé les  écarts. La Suisse était revenue à «seulement» 1944 points en  2009/2010, avant de perdre du terrain en 2010/2011 (4068 points de  retard) et de lâcher prise cette saison (7173 points).