Mondiaux de ski nordique à Val di Fiemme: Dario Cologna champion du monde !

Le suisse Dario Cologna est champion du monde. Il remporte samedi l'épreuve de skiathlon 30km lors des Mondiaux-2013 de ski nordique du Val di Fiemme, en Italie.
07 août 2015, 11:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Dario Cologna.

Dario Cologna a écrit une nouvelle page de l'histoire du ski de fond en devenant le premier Suisse sacré champion du monde de la discipline, à l'issue du skiathlon sur 30km (styles alternés) de Val di Fiemme. Il s'est imposé en patron, en dépit d'une chute en début de course.

Le Grison n'a jamais paniqué, ni après être tombé peu avant le 2e km, alors qu'il était un peu enfermé dans le peloton, ni en fin de course quand il a raté un ravitaillement. Il s'est fait l'auteur d'une formidable accélération progressive dès le 27e km, essorant peu à peu les autres membres du groupe de tête. Avant d'en "remettre un couche" dans l'ultime bosse pour l'emporter avec 1''8 d'avance sur le Norvégien Martin Johnsrud Sundby et 2''0 sur Sjur Roethe, un autre Norvégien. Le triple champion du monde Petter Northug (No) échoue au pied du podium.
 
Devenu en 2009 le premier Suisse vainqueur de la Coupe du monde de fond ainsi que du Tour de ski, Cologna signe une nouvelle grande première en remportant le premier titre helvétique à des Mondiaux de fond. Il n'y avait eu jusqu'à présent que trois médailles de bronze, par Evi Kratzer en 1987, Josef Haas en 1968 et le relais masculin en 1972.
 
Cologna (26 ans) avait annoncé la couleur en remportant le skiathlon de Sotchi il y a trois semaines. Après un début de saison pas fracassant, il est monté en puissance au fil des semaines. D'un coup, le champion olympique du 15 km a effacé à Val di Fiemme ses déboires des deux précédents Mondiaux, à Liberec en 2009 et Oslo en 2011, d'où il était rentré bredouille.
 
"C'est incroyable! Mais j'ai eu de bonnes sensations tout au long de la journée, même si la course a été dure puisque les autres ont peu collaboré pour durcir le rythme", a dit Cologna juste après l'arrivée.
 
A noter encore l'encourageante 14e place de Curdin Perl, à 16 secondes de son camarade.