Ski alpin: Daniel Albrecht ne relève aucune lésion à la tête après sa chute

Daniel Albrecht n'a subi aucune lésion à la tête après sa chute jeudi lors du deuxième entraînement de la descente à Lake Louise. Il souffre en revanche d'une lésion complexe au genou gauche.
06 août 2015, 15:11
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Daniel Albrecht ne souffre d'aucune lésion à la tête après sa chute de jeudi à Lake Louise lors de l'entraînement à la descente.

Blessé jeudi lors du deuxième entraînement de la descente Coupe du monde de Lake Louise, Daniel Albrecht n'a aucune lésion grave à la tête. Il souffre toutefois d'une blessure complexe au genou gauche.

Le Valaisan, qui passe déjà pour un miraculé suite à sa dramatique chute à Kitzbühel en janvier 2009, a été évacué en hélicoptère vers un hôpital de Calgary, à 200 km de la station des Rocheuses canadiennes, et y a passé une tomographie complète de son corps.

"Il souffre de quelques légères contusions au visage, mais tout est normal au niveau crânien", précise Swiss-Ski dans un communiqué. En revanche, la nature exacte de sa blessure au genou n'a pas pu être encore établi. Il sera rapatrié dans les prochains jours en Suisse.

Daniel Albrecht avait été victime d'un terrible accident le 22 janvier 2009 lors d'un entraînement de la descente de Kitzbühel. Plongé dans le coma pendant trois semaines, il avait souffert d'un traumatisme crânien, avec hémorragie cérébrale, et d'un aplatissement d'un poumon. Il n'avait retrouvé la Coupe du monde que près de deux ans plus tard, en décembre 2010, lors d'un slalom géant à Beaver Creek.

La seule épreuve de vitesse qu'il a disputée depuis son accident est une descente de super-combiné (descente raccourcie), en janvier 2011.La saison passée, le Valaisan avait participé aux entraînements de la descente de Lake Louise mais n'avait pas pris part aux épreuves.

Depuis son grave accident sur la Streif, le champion du monde 2007 du super-combiné et vainqueur de quatre épreuves de Coupes du monde n'a plus brillé sur le Cirque blanc, enchaînant non qualifications et sorties en géant.