Ski alpin: grâce à une première manche de rêve, Lara Gut remporte le premier géant de la saison à Sölden

Après une première manche proche de la perfection où elle a mis un écart d'1''42 sur sa dauphine, l'Américaine Mikaela Shiffrin, Lara Gut a remporté sans trembler le premier géant de la saison, ce samedi, à Sölden, en Autriche. La Tessinoise s'impose devant l'Américaine Mikaela Shiffrin et la jeune Italienne Marta Bassino.
22 oct. 2016, 13:20
/ Màj. le 22 oct. 2016 à 14:15
Lara Gut a montré qu'elle était prête à défendre son premier grand globe de cristal remporté la saison dernière.

Lara Gut est repartie comme une fusée. La Tessinoise a survolé le géant de Sölden, épreuve inaugurale de la saison.

Les écarts parlent d'eux-mêmes: la tenante de la Coupe du monde a largué l'Américaine Mikaela Shiffrin, annoncée comme sa principale rivale de l'hiver pour le classement général, de 1''44. Le podium a été complété par l'Italienne Marta Bassino, reléguée à 1''93 de l'intouchable Lara Gut.

Jamais encore la Tessinoise n'avait gagné une course avec autant de marge. Son précédent "record" datait de février dernier, lorsqu'elle avait remporté la descente de La Thuile avec 1''02 d'avance.

Samedi sur le glacier du Rettenbach, la bombe de Comano a bâti son succès dès la première manche. Malgré une frayeur sur l'une des premières courbes, lorsqu'elle s'est retrouvée quasiment couchée dans la neige, elle a écrasé la concurrence sur ce tracé initial (1''42 sur Shiffrin).

Troisième sur la deuxième manche

Moins impériale sur le second parcours, Lara Gut a néanmoins bien géré son affaire (3e chrono de la manche), reprenant même un peu de temps à ses principales rivales. De quoi s'offrir une 19e victoire en Coupe du monde, une deuxième à Sölden après celle conquise en 2013.

Lara Gut faisait évidemment partie des grandes favorites pour cette ouverture de la Coupe du monde. Sa préparation estivale lui avait donné entière satisfaction, et ceux qui l'avaient vue cet été sur les glaciers suisses ou en Amérique du Sud avaient été impressionnés. Reste que personne n'avait imaginé que la Tessinoise serait aussi dominante à Sölden.

Gagner le prologue de l'hiver, et surtout avec un tel brio, est évidemment de très bon augure pour la suite. Mais pour savoir si Lara Gut est vraiment si forte que ça, il faudra attendre le "véritable" début de la saison, fin novembre en Amérique du Nord à Killington puis Lake Louise.

Premiers points pour Mélanie Meillard

Parmi les autres Suissesses en lice samedi, Mélanie Meillard a marqué les premiers points de sa jeune carrière, pour ce qui était seulement sa troisième sortie en Coupe du monde. La Neuchâtelo-Valaisanne de 18 ans s'est classée 18e.

Trois centièmes devant sa coéquipière, Wendy Holdener a pris la 16e place, pas loin de son meilleur résultat en géant en Coupe du monde (15e). Simone Wild, 23e, a été la quatrième skieuse helvétique à entrer dans les points.

Il faut aussi souligner la performance de la benjamine de l'équipe, Camille Rast. A 17 ans et pour sa première course en Coupe du monde, la Valaisanne a failli se qualifier pour la seconde manche avec son dossard 60. L'espoir de Vétroz s'est classée 32e, à seulement 19 centièmes du "cut".

par Olivier Hugon