Super-combiné: Ted Ligety en or, Viletta cinquième

Déjà titré en super-G, l'américain Ted Ligety s'impose en super-combiné.
07 août 2015, 10:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Peu importe le style, Ted Ligety l'emporte

Déjà titré en super-G, l'Américain Ted Ligety s'impose en super-combiné. Sixième de la manche de descente, il s'est montrée irrésistible en slalom. Il monte sur la plus haute marche du podium, devant le Croate Ivica Kostelic et le suprenant Autrichien Romed Baumann.

Pronostics hasardeux

Aucun slalomeur ne figurait parmi les sept premiers à l’issue de la descente. Kostelic, avec sa huitième place, était le meilleur spécialiste placé. Mais c'est Ted Ligety qui lui a volé la vedette en livrant une manche de feu.

Favoris éliminés

Après avoir signé le deuxième chrono de la descente, Aksel Lund Svindal avait hésité à prendre le départ pour la manche de slalom, en raison d'un problème physique. Le double tenant du titre en super-combiné et déjà titré en descente avait ressenti une douleur à l'ischio-jambier gauche en poussant sur ses bâtons au départ de la première manche. Il a tout de même pris le départ du slalom.  Son courage n'a pas payé puisqu'il a connu l'élimination. Tout comme le local de l'étape, Beni Raich.

Trajectoires diverses pour les Suisses

Côté suisse, la bonne surprise est venue de Sandro Viletta. Quasiment inexistant cet hiver en Coupe du monde, le Grison a pris une 5e place autant belle qu'inattendue. Le skieur de La Punt a livré deux manches très correctes.

Sandro Viletta se rappellera aussi de sa journée en raison d'une péripétie peu commune en descente. Alors qu'il était en plein "schuss", il s'est retrouvé avec un lisseur sur sa trajectoire. Il a dû doubler l'étourdi, s'en tirant avec une grosse frayeur mais sans vraiment perdre de temps.

Septième de la descente, Carlo Janka avait quant à lui une belle carte à jouer. Mais il s'est montré bien trop prudent en slalom pour pouvoir prétendre à une médaille. Il termine au huitième rang, juste derrière le slalomeur Silvan Zurbriggen, décevant. Quatorzième le matin, le Grison Marc Berthod a dû remonter quelques mètres après avoir enfourché une porte. Résultat: 21ème rang.

Auteur du vingt-deuxième temps en descente, Alexis Pinturault a pris tous les risques en slalom. Une grosse erreur en fin de parcours prive le jeune français de 21 ans de médaille. Dommage.

 

Classement final

1. Ted Ligety (USA) 2. Ivica Kostelic (CRO) 3. Romed Baumann (AUT) 4. Andreas Romar (Fin) à 1''34. 5. Sandro Viletta (S) à 1''42. 6. Alexis Pinturault (Fr) à 1''45. 7. Silvan Zurbriggen (S) à 1''46. 8. Carlo Janka (S) à 1''69. Puis: 21. Marc Berthod (S) à 16''29.

Classement après la descente

1. Romed Baumann (Aut) 2'01''38. 2. Aksel Lund Svindal (No) à 0''14. 3. Christof Innerhofer (It) à 0''38. 4. Adrien Théaux (Fr) à 0''40. 5. Dominik Paris (It) à 0''69. 6. Ted Ligety (USA) à 0''72 7. Matthias Mayer (Aut) à 0''78. 8. Carlo Janka (S) à 1''03. 9. Ivica Kostelic (Cro) à 1''38. Puis: 11. Benjamin Raich (Aut) à 1''52. 13. Silvan Zurbriggen (S) à 1''63. 14. Marc Berthod (S) à 1''74. 15. Sandro Viletta (S) à 1''79. 18. Alexis Pinturault (Fr) à 3''35.