Super G de Val d'Isère: le Suisse Carlo Janka à 3 centièmes du podium, Kjetil Jansrud vainqueur

Vendredi à Val d'Isère, le Grison a terminé le Super G au pied du podium, à seulement 3 centièmes de la 3e marche. Le Norvégien Kjetil Jansrud remporte la course devant son compatriote Aksel Lund Svindal, auteur d'un retour fracassant après sa grave blessure sur la Streif la saison passée. L'Italien Dominik Paris est 3e.
02 déc. 2016, 13:06
/ Màj. le 02 déc. 2016 à 15:59
Carlo Janka chocolat à Val d'Isère.

Kjetil Jansrud a privé son coéquipier Aksel Lund Svindal d'un retour flamboyant en Coupe du monde. Le Suisse Carlo Janka termine au pied du podium.

Le Norvégien s'est imposé dans le super-G de Val d'Isère (FRA) avec 17 centièmes d'avance sur son compatriote que l'on n'avait plus vu en course depuis sa violente chute le 23 janvier dernier. Jansrud a pour sa part fêté sa quinzième victoire en Coupe du monde, la septième en super-G.

Carlo Janka a signé le meilleur résultat du camp suisse en terminant quatrième, à 44 centièmes de Jansrud et 3 centièmes de la troisième place de l'Italien Dominik Paris. Un bon classement pour le Grison qui avait gagné la saison dernière dans la discipline à Jeongseong (KOR) et terminé cinquième à Hinterstoder (AUT). Une petite inattention sur un mouvement de terrain en haut de la piste lui a coûté le podium, voire même plus.

Svindal, le genou en vrac après s'être écrasé contre les filets de protection de la Streif de Kitzbühel, n'était plus réapparu depuis sur le Cirque blanc. Si la victoire lui a échappé, nul doute que le colosse se montrera extrêmement satisfait de sa performance. Ses manifestations de joie dans l'aire d'arrivée à peine la ligne franchie vont en tout cas dans ce sens.

Sur le parcours très exigeant de la piste Oreiller-Killy, pas idéal pour ses genoux meurtris, Beat Feuz a pris une très encourageante sixième place à 0''71. De bon augure pour la descente de samedi pour un homme qui, après avoir été frappé par une soudaine paralysie du nerf facial en novembre, n'était même pas sûr de pouvoir concourir ni en France ce week-end, ni ailleurs du reste cette saison.