Réservé aux abonnés

Steingruber en bonne posture

La Saint-Galloise et l’équipe suisse n’iront pas aux Jeux la fleur au fusil. Les ambitions sont légitimes.
27 juil. 2016, 00:03
/ Màj. le 27 juil. 2016 à 00:01
ALS VORSCHAU ZU DEN OLYMPISCHEN SOMMERSPIELEN IN RIO VOM 5. BIS 21. AUGUST 2016 STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES BILDMATERIAL ZU DEN SCHWEIZER TEILNEHMERN UND TEILNEHMERINNEN  ZUR VERFUEGUNG - Switzerland's Giulia Steingruber performs on the vault during the Women's Apparatus Finals at the European Men's and Women's Artistic Gymnastics Championships at the Postfinance Arena in Bern, Switzerland, Sunday, June 5, 2016. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

ats

sports@lacote.ch

A Rio, Giulia Steingruber ne sera plus la même athlète qu’à Londres en 2012. Pour ses deuxièmes JO, la perle de Gossau se présente avec des ambitions légitimes et une personnalité affirmée, à 22 ans, de quoi lui permettre de rêver d’une médaille au sol si tout se déroule dans des conditions optimales.

Double championne d’Europe à Berne il y a six semaines, au saut et au sol, la Saint-Galloise a les nerfs solides. Sur le plan européen, elle est la plus décorée des gymnastes sur les quatre dernières années, avec huit podiums continentaux. Mais il lui manque une médaille au nive...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois