Andy Murray remporte le Masters 1000 de Shanghai

En totale maîtrise, Andy Murray a remporté le Masters 1000 de Shanghai. Le tennisman britannique a battu le tombeur de Novak Djokovic en demi-finale, l'Espagnol Roberto Bautista Agut, en deux sets (7-6 6-1)
16 oct. 2016, 14:14
/ Màj. le 16 oct. 2016 à 14:16
C'est la troisième victoire de l'Ecossais en Chine.

L'Ecossais Andy Murray a remporté pour la troisième fois de sa carrière le Masters 1000 de Shanghai. Il a dominé en finale l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 19e joueur mondial, 7-6 (7/1) 6-1, après avoir surmonté un petit passage à vide en fin de 1er set.

Il s'agit du 6e trophée de la saison pour le no 2 mondial, qui s'était déjà imposé dans ma mégalopole chinoise en 2010, 2011 et y avait disputé une autre finale, en 2012. Devant 15'000 spectateurs, le Britannique a parfaitement maîtrisé son sujet, hormis à la fin de la première manche, lorsqu'il n'a pas pu convertir trois balles de set sur son service. Mais il s'est immédiatement ressaisi sur le tie-break, notamment en pilonnant régulièrement le revers de l'Espagnol.

Alors que Djokovic - étonnamment battu en demi-finale par Bautista Agut - marque le pas, Murray est l'homme en forme du moment. Le vainqueur de Wimbledon et champion olympique à Rio, s'il poursuit sur sa lancée, peut aspirer à devenir dans un avenir assez proche no 1 mondial. Il a soulevé dimanche son 41e trophée en tournoi.

Au prochain classement, lundi, il aura encore environ 2500 points de retard sur Djokovic. La quête de la place de no 1, qu'il n'a encore jamais atteinte, "n'est pas réaliste pour cette année", avait affirmé l'intéressé après sa victoire sur le Français Gilles Simon, samedi en demi-finales. Mais Murray espère arriver à ses fin au début de saison prochaine.

L'enjeu pour lui sera de terminer l'année en beauté, en tentant de remporter le dernier Masters 1000 de la saison à Paris (31 octobre - 6 novembre) puis le Masters (13-20 novembre) afin de mettre la pression sur Djokovic, qui traverse une mauvaise passe depuis plus de trois mois.

Murray est lui dans une forme éblouissante. Dimanche, il a remporté un 10e match consécutif sans perdre de set, en incluant son parcours sans faute la semaine passée à Pékin. Après la défaite en septembre en demi-finales de la Coupe Davis face à l'Argentine, il a eu besoin de souffler. Ses deux semaines de repos lui ont permis de recharger les batteries et de revenir fort. Depuis sa défaite en finale de Roland-Garros contre Djokovic, Murray a remporté cinq des sept derniers qu'il a disputés.