Dopage: la suspension de la tenniswoman Maria Sharapova réduite à 15 mois

Le Tribunal arbitral du sport a réduit de deux ans à 15 mois la suspension de Maria Sharapova pour violation du règlement anti-dopage. La Russe avait déposé un appel.
04 oct. 2016, 15:12
/ Màj. le 04 oct. 2016 à 16:02
Maria Sharapova avait annoncé elle-même son contrôle positif au meldonium.

La joueuse de tennis russe Maria Sharapova, suspendue deux ans pour avoir pris du meldonium, a vu sa suspension réduite à 15 mois mardi par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.

La Russe, âgée de 29 ans, privée des derniers Jeux olympiques de Rio, avait été suspendue deux ans par la Fédération internationale de tennis (ITF) le 8 juin pour avoir consommé du meldonium, un médicament inscrit depuis janvier sur la liste des produits prohibés.

 

 

Sharapova heureuse!

C'est "l'un des jours les plus heureux" de ma carrière, s'est réjouie la Russe Maria Sharapova, après la réduction de sa suspension pour dopage de deux ans à quinze mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

"Je pourrai reprendre le tennis en avril (...), je compte les jours", a exulté la Russe dans un message posté sur sa page Facebook. Après la réduction de sa suspension en appel, elle pourra faire son retour sur les courts le 26 avril 2017 au lieu du 26 janvier 2018.

 

 

 

par Nicole Cajeux